Pensée de Bois…

Pile de Bois

Les théories du complot sont à la mode, et j’entends souvent dire que la solution est l’éducation, que le problème sous-jacent est le fait que les gens ne comprennent pas le monde. Mon problème c’est que je suis confronté à la même attitude pour sur un sujet aussi banal que le bois.

Vu le chaos ambiant, vous n’avez peut-être pas remarqué que le prix du bois flambe. Ce n’est pas très étonnant si on considère que la production a baissé avec le confinement, et les prévisions pessimistes. Les réseaux de distribution sont en désordre et la consommation n’a pas baisé, mais changé. Beaucoup de gens ont commandé en ligne des produits qui ont été livrés dans des cartons. Certains ont achetés de nouveaux meubles, d’autres ont réalisé que leur logement est trop petit ou mérite une rénovation. Les maisons familiales aux États-Unis sont traditionnellement construite en bois, ce qui conduit à une grosse demande.

Je participe à différents forums de modélisme ferroviaires, donc certains en anglais, et on y trouve de nombreux américains qui se plaignent de cette augmentation de prix. C’est pour une bonne part du cirque, le réseau est construit sur une planche, mais cette planche n’est qu’une fraction minime du budget, et on peut facilement y substituer d’autres matériaux, comme une vieille porte. Inutile de dire que c’est un hobby très minoritaire dont l’influence sur l’économie mondiale est homéopathique.

Mais le peuple en a gros, et un américain que nous nommerons Dave, déclare que si on accepte ces prix, ils resteront hauts. Par curiosité, je lui ai demandé s’il pensait que le comportement des modélisme ferroviaires allait influencer la demande mondiale, j’ai eu droit à différentes phases typiques d’une discussion complotante (ma traduction) :

  • Déni : Je n’ai jamais prétendu qu’il y aurait un effet
  • Après que je pointe sur le fait qu’une phrase de la forme Si…, ils… implique une relation causale – c’est une conspiration locale, d’ailleurs j’ai vu des troncs pourrir à la scierie locale
  • Après que j’ai fourni un article qui explique la situation globale – c’est une conspiration globale, et si on les ignore pendant une semaine, tout disparaîtra.
  • Après que j’ai demandé comment Dave voyait l’arrêt de toute consommation de bois de bois et de papier – cela n’a pas affecté les prix du papier
  • Après que j’ai fourni un article qui explique que le prix du papier toilette va monter – je n’ai pas observé ça, il suffit de ne rien acheter une semaine et tout reviendra dans l’ordre
  • Après que j’ai fait remarqué qu’arrêter toutes les usines et les chantiers serait onéreux – je sais ce que ça coûte, j’ai travaillé sur un chantier, mais tu ne vois que si on ne travaille pas une semaine cela leur fera du mal, tu coupes les cheveux en quatre et tu ne vois pas le message
  • Après que j’ai admis que je ne voyais pas le message – Si les citoyens des US arrêtais d’acheter durant une semaine, je m’en fous du reste du monde, on casserait le dos à cette augmentation de prix qui est factice. Il n’y a pas de pénurie, pas d’augmentation de demande, rien qui sorte de la norme, on peut les arrêter et c’est pour ça qu’il y a des troncs qui pourrissent à la scierie.

J’ai trouvé cet échange très intéressant (et frustrant), vu qu’on y retrouve tous les éléments communs : la conspiration dont la finalité reste vague, les arguments pratiques qui sont ignorés au profit d’un message, du sous-texte, la réalité ignorée – au point que l’on affirme qu’il n’y a eu récemment aucun écart de la normale…

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: