Un dimanche bien rempli

Vue d'une forêt

Ce dimanche a été passablement occupé. Le matin, j’ai été faire une petite randonnée avec Péter et Éva, deux amis hongrois. Si d’une manière générale, le paysage ressemble à la Suisse – des montagnes avec des sortes de sapins dessus – le fait de marcher dans les dites forêts montre que ces forêts sont en fait très différentes.

D’abord, l’arbre dominant est le sugi (杉) aka Cryptomeria japonica. De plus, vu le climat, il y a beaucoup plus de fougères et de mousses, ainsi que des bosquets de bambou. Le sol est beaucoup plus humide, et les traces de l’érosion due aux fortes précipitations sont très visibles. L’autre différence se situe au niveau des randonneurs. Par rapport au randonneur Suisse, le randonneur japonais est mieux équipé. Il a, outre le matériel normal:

  • des gants, de préférences blancs, pour ne pas se salir
  • une clochette pour éloigner les ours
  • un transistor, car si la nature est belle, c’est quand-même mieux avec un peu de musique

En ce qui concerne les ours, ils existent, et semble effectivement être un danger – mais je n’arrive pas très bien à comprendre pourquoi un grelot les éloignerait. Je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est surtout un truc pour vendre des grelots.

L’après-midi, nous sommes aller rendre visite à une famille locale pour un barbecue. Au Japon, le barbecue semble être perçu comme étant la nourriture de Gaijin par excellence – alors qu’en général il serait inconvenant qu’un invité, surtout un homme pénètre dans la cuisine et surtout fasse la cuisine, à chaque fois on m’a demandé d’aider aux grillades. Nos hôtes étaient réellement très gentils, et se sont mis en quatre pour nous, l’après-midi a été très amusant malgré le fait qu’ils ne parlaient que quelques mots d’Anglais et qu’il a fallu bricoler avec notre Japonais (surtout celui d’Éva), nous avons beaucoup utilisé le dictionnaire. Après cela, pour s’éclaircir les idées (beaucoup trop de saké et bière pour moi) et se réchauffer un peu (somme toute il faisait frais dehors), nous avons une fois de plus été aux Onsen.

2 thoughts on “Un dimanche bien rempli”

  1. Dans ma recherche de ressources pour écrire de la science-fiction, j’étais tombé une fois sur un article disant en gros “tu veux une civilisation étrangère, pas besoin d’extraterrestres, les japonais font très bien l’affaire”. Comme tu raconte bien, ça me revient en tête tellement le décalage est important. Bon, je dis ça je ne dis rien, l’Inde doit aussi être bien alien, de même que plein d’autres pays. Y compris la Suisse.

    Autrement les grillades étaient bonnes ?

  2. Pour ce qui est des clochettes, on trouve les mêmes recommendations dans les grands parcs des Etats-Unis, mais c’est peut-être à cause des touristes japonais :-)
    Quant à s’inspirer des autres cultures pour créer des extraterrestres, j’avais lu le même conseil dans un livre dédié au sujet. Ceci dit, des chercheurs ont trouvé un point commun à toutes les civilisations (en tout cas, toutes celles qu’ils ont étudié): les puissants font toujours attendre les autres. Il semblerait que ce soit une manière élémentaire d’affirmer sa domination (il faut avouer que ça ne demande pas beaucoup d’efforts…).

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: