Méditations Hautes FidélitéHigh Fidelity Meditations

Speaker

Il y a maintenant plus d’une année, je pense, il y avait sur le web tout une discussion au sujet d’un son que seul les jeunes entendent. Conçu largement comme un moyen de disperser les nuées d’adolescents, le son a naturellement été reconverti en sonnerie secrète par iceux. Comme toutes les choses sur internet, toute cette histoire n’a pas disparu, elle est réapparue sur Facebook. Ce qui m’a permis de vérifier que si je ne suis pas un adolescent, j’entends encore ce signal, surtout si le son est joué à travers des haut-parleurs potables.

Si mon ouïe semble encore être raisonnablement fonctionnelle et que j’aime bien écouter de la musique, je ne suis pas un fanatique de la haut-fidélité, et encore moins un audiophile, de ceux qui achètent des câbles ethernet haut-fidélité. Ma chaîne stéréo qui a presque dix ans peut au mieux être considérée comme du milieu de gamme. De fait, je m’en sers principalement d’amplificateur pour streamer de la musique depuis mon ordinateur. La question de la qualité est passé d’un seul composant en large partie analogique à un système distribué numérique assez complexe. Comme il y a dix ans, il m’arrive d’écouter Couleur 3, mais aujourd’hui, le signal n’est pas capté par l’antenne qui collecte la poussière derrière la chaîne stéréo. Au lieu de cela, il est téléchargé depuis un serveur de stream annoncé sur http://broadcast.infomaniak.ch/rsr-couleur3-high.aac. Le flot de donnée est compressé au format MP3, décodé par l’ordinateur puis réencodé et envoyé jusqu’à ma borne Wifi, qui le décode et convertit en analogique pour le sortir sur ma chaîne stéréo. Ce système est plus compliqué, mais a l’avantage d’être très pratique, je peux stocker toute ma musique dans un seul programme, que je peux en outre contrôler depuis mon téléphone mobile.

Serveur - lossy -> Laptop - lossless -> Wifi Access Point - Analogic -> Loudspeaker

Qu’en est-il de la qualité? Pour écouter la radio, je pense que la qualité est meilleure que le signal stéréo FM qui est considéré comme étant plus proche d’une échantillonnage à 22Khz que des 44Khz utilisé dans le monde numérique. Pour les morceaux enregistrés, je ne perçois une différence notable de son que si la musique est encodée en dessous 128Kb/s en MP3. Avec une meilleure compression, la différence ne me marque pas. Récemment, un article expliquait que les jeunes préfèrent le son avec les artefacts de la compression MP3, quand on y pense, ce n’est pas très étonnant, les gens préfèrent le son auquel ils sont habitués: pour une génération c’est celui des amplificateurs à tubes, pour une autre c’est celui de la compression de Fraunhofer.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.