Meilleure-Fidélité

Haut Parleur Bowes & Wilkins 683 sans grille et Amplificateur Denon AVR 3310

Après quelques années de bon et loyaux services, ma mini chaîne technics a quitté mon salon pour être remplacée par une installation plus conséquente, une paire de haut-parleurs Bowes & Wilkins 683 et un amplificateur home cinema de Denon. Première constatation : l’amplificateur peut faire bien plus qu’amplifier, c’est fondamentalement un routeur, une boîte capable de jongler avec différents formats en entrée et d’envoyer le résultat sur diverses sorties. Par exemple, prendre le signal HDMI qui vient de ma Playstation, afficher l’image sur l’écran, et jouer le son lui même. Cet amplificateur disposant d’une prise réseau, la source peut aussi être une source de streaming sur internet ou dans mon réseau local (typiquement, mon NAS).

Deuxième constatation, les sources que j’utilise régulièrement sont toutes numériques : outre la Playstation (HDMI), il y a une borne Airport Express (toslink), et un Mac Mini (DVI + toslink). L’avantage de cette situation, c’est que la conversion numérique – analogique n’a lieu qu’à a un seul endroit, dans l’amplificateur qui est, paraît-il, doté de bons circuits de conversion. Je dois dire que le fait que le Mac Mini et la borne airport Express disposent d’une sortie optique était une bonne surprise. Outre le fait que les données sont transmises numériquement, l’avantage des connections optiques est l’isolation galvanique : un composant qui grille ne peut pas endommager ceux auxquels il est connecté. Ce passage à l’optique me semble aussi bienvenu que tardif, ma vieille chaîne Technics avait déjà une sortie optique au niveau du lecteur de CD. J’ai un amplificateur avec une entrée optique au moment ou je n’utilise plus de lecteur de CD. Détail amusant de l’installation, il a fallu calibrer l’amplificateur aux haut-parleurs et à la pièce, cela se fait en connectant un petit micro que l’on place là où on va écouter la musique, et l’amplificateur envoie différents signaux.

Troisième constatation, le son est différent. Après mon expérience au magasin audiotechnik, j’étais curieux de pouvoir ré-écouter calmement ma collection chez moi. Observations dans le désordre:
Plan du réseau

  • Le son est beaucoup plus clair, et je distingue beaucoup mieux les détails, dans certains cas, j’ai réalisé qu’il y avait des sons que je n’avais jamais remarqué auparavant dans les morceaux. Cela a pour conséquence que j’écoute en général moins fort.
  • Le problème des basses que j’avais observé au magasin se confirme. En gros les morceaux ne sont enregistrés qu’avec une gamme de basses limitée et ce qui est en dessous est coupé. Le morceau où cela m’a le plus frappé est Platinum de Mike Oldfield que j’aime beaucoup. On sent clairement que la batterie devrait faire plus de basses, mais elles ne sont pas là.
  • Ce problème est indépendant des questions du taux de compression des fichiers, des codes sur les enregistrements des CD (AAD, DDD, etc). Mon impression est que de ce point de vue, les morceaux enregistrés dans les années 70, 80, sont particulièrement mauvais, mais il y a aussi des ratés récents (In for the Kill de La Roux où j’entends clairement la saturation).
  • La musique électronique/dance semble bénéficier d’une meilleure qualité d’enregistrement que la Pop/rock, ou même les albums classiques que j’ai (principalement des compilations pour les nuls). Ainsi les bons vieux Jean-Michel Jarre sonnent pas mal du tout et j’y redécouvre de nouvelles sonorités. Röyksopp forever du groupe éponyme est tout simplement magnifique.
  • Un bidule capable de produire 7 × 170 Watts, c’est lourd (13Kg), et ça chauffe.
  • Je n’ai évidemment pas résisté et fini par faire un nouveau plan de mon réseau personnel.

Une petite note amusante en passant, le nom de la marque Denon, vient du japonais 電気 (Denki)音響 (Onkyo), qui signifie « son électrique »

One thought on “Meilleure-Fidélité”

  1. Intellectuellement intéressant et ça me donne envie de renouveler ma propre installation (comme si j’avais pas assez de frais comme ça en ce moment).

    Mais j’écoute plus de musique à la maison. Quand les conditions pour une bonne écoute sont réunies (gamins couchés ou absents, pas d‘aspirateur ou de hotte qui souffle…), je goûte ce trop rare silence :-)

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: