Un caractère est né.

Eszett Majuscule

Si le monde des sinogrammes compte des milliers d’habitants, l’alphabet romain est bien moins peuplé. L’apparition d’un nouveau caractère romain est donc une chose rare.

Le nouveau venu n’est autre que la version majuscule de l’eszett (ß). Jusqu’à ce jour c’était un des rares caractères qui n’existait qu’en version minuscule. La raison pour cela est que c’est un caractère qui ne se trouve jamais en tête de mot, et l’écriture allemande traditionelle (Fraktur) n’admettait pas la capitalisation de mots complets. La question d’une version majuscule était discutée depuis le XIXe siècle, le caractère a été standardisé par le consortium Unicode le quatre avril 2008, avec le n° de code 1E9E. J’ai appris la nouvelle par le biais de l’excellent blog de Michael Kaplan qui est une mine pour qui s’intéresse aux problème d’internationalisation.

Cette standardisation ne vas pas avoir un grand impact dans la vie de tous les jours. D’une part l’usage du eszett est limitée (il n’est pas utilisé en Suisse-alémanique par exemple), de l’autre le caractère n’est pas encore présent dans la majorité des fontes. Enfin le code-point affecté ne se trouve pas dans la plage Latin-1, donc son usage requiert un encodage complet d’Unicode, comme Utf-8. Néanmoins c’est toujours un petit plus dans la richesse et la diversité de la typographie occidentale.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: