Le florilège du jet prismatique excellent…

Couverture du supplément Dying Earth «Le Florilège du Jet Prismatique Excellent tome 2» ⓒ Oriflam

Dying Earth est un de ces jeux de rôles que j’adore, mais que je doute jamais pouvoir faire jouer, faute de joueurs ayant les bonnes propensions. Néanmoins c’est un jeu pour lequel j’achète volontiers du matériel. À cela plusieurs raisons, d’abord ils sont d’une lecture fort agréable. Ensuite le jeu de rôle et ses suppléments sont une mines d’idées de jeu. Appliquer ces idées à d’autres jeu de rôle surtout lorsqu’ils ont une très forte inspiration Vancienne comme Rêve de Dragon.

J’ai donc acquis les deux premiers tomes du florilège du jet prismatique excellent. Il s’agit de suppléments d’une quarantaine de pages contenant de courte scénarios, généralement accompagné de description de lieux. Les scénarios sont très variés, allant d’intrigues de conseils de magiciens de haut niveau affrontant les périls de dimensions maléfiques jusqu’aux tentatives de se soustraire à la justice d’aventuriers dont le chance à tourné.
J’aime beaucoup ce format car il permet de présenter une bonne demi-douzaine de scénarios par livret, en donnant l’essentiel: intrigue, personnages, description générale du décors. Foin de plans millimétriques, et de fiche détaillées, mais quelques notes de bas de pages amusantes et les inévitables phrases à tenter de caser dans le jeu telles que «D’autres, moins vertueux que moi, pourraient conjecturer que cette situation offre la possibilité de privilèges personnels sans précédent.»

Si j’ai trouvé la lecture du texte moins fluide que le livre de base, elle reste agréable. De plus, tout texte qui me pousse à prendre un dictionnaire pour découvrir des mots dont j’ignorais la signification est une bonne chose.

One thought on “Le florilège du jet prismatique excellent…”

  1. J’ai beaucoup de mal avec Vance; c’est peut-être suite au traumatisme créatif qui a entouré le jeu de rôle Lyonesse, mais je n’accroche pas.

    J’ai acheté et lu le livre de base de Dying Earth et, s’il y beaucoup d’idées sympas dedans, je l’ai trouvé fatiguant, à la longue.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: