Accessibilité…

Schéma d'Accessibilité de Microsoft

De nombreux travaux dans le domaine des transport publics sont pour mettre les bus, les trains et les gares aux normes d’accessibilité. C’est une entreprise couteuse, il faut remplacer des véhicules, couler du béton, tout ça – en apparence – pour une minorité de la population. Je pense que c’est une manière erronée de considérer l’accessibilité et les handicaps, et le fait qu’une personne en chaise roulante soit utilisée dans l’iconographie ♿ n’aide pas.

La première chose à considérer, c’est que nous allons tous vieillir, l’autre option est, littéralement, la mort. La seconde, c’est que les infrastructures pour les personnes à mobilité réduite servent bien plus que les gens en chaise roulante, observez l’entrée accessible d’un tram, et vous verrez plein d’usager qui ont des trucs à roues, poussettes, valise lourdes.

Le guide d’accessibilité de Microsoft contient un graphique très parlant que j’ai reproduit ci-contre : pour chaque handicap permanent, il existe une variante temporaire, et une variante liée à une activité. Il y a ceux qui ont un handicap permanent du bras, ceux qui se sont blessé le bras, et les parents qui ont un bébé dans le bras. Dans tous les cas, ils doivent agir avec un seul bras. Ces trois scénarios existent pour la plupart des handicaps, et c’est quelque chose d’important à garder à l’esprit quand on parle d’accessibilité, que ce soit dans le monde physique ou les interfaces numériques: même si en apparence les infrastructures sont mise en place pour ceux qui souffre d’un handicap de manière permanente, elles bénéficient à tout le monde, la grande majorité des gens a bénéficié, à un point dans le temps, des infrastructures pour les femmes enceinte…

Image tirée du guide d’accessibilité de Microsoft © Microsoft 2016 Licensed under Creative Commons Attribution – NonCommercial – NoDerivatives (CC BY-NC-ND)

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.