Site Web du Léman Express

Site Web du Léman Express

J’ai récemment fait un autre voyage sur les lignes du Léman Express, j’allais écrire un billet sur mes impressions, mais j’ai été pas mal occupé.

Entre-temps, la société Acanthis Communication a fait un nouveau site web pour le Léman Express. Il ne s’agit pas d’une société spécialisée dans la construction de site web, enfin je crois, ils ont plutôt l’air de faire de la communication. Et ils ont décidé que ce qu’il fallait pour un site web pour une société de transport publics, c’est un fond animé.

Il faudrait un terme spécifique pour les sites web qui ont été conçus pour en jeter un maximum pour le client, qui est probablement un cadre supérieur qui visualisera le site sur une machine récente et puissante, sur un grand écran, et pas pour le client normal, qui consultera le site en question sur un téléphone mobile, avec une qualité de connexion aléatoire – une bonne part du Léman Express est en tunnel.

Au moins, la page de départ propose un dialogue pour la recherche d’horaire, avec un disclaimer qui explique que

Ces horaires ne tiennent pas compte des adaptations liées au trafic, aux travaux ou événements sur le réseau. Pour une information en temps réel, rendez-vous sur cff.ch et ter.sncf.fr.

L’interface n’est pas capable de remplir les champs automatiquement, pas de détection de la position pour la gare de départ, ni de l’heure. Si on ne met pas d’heure, on a droit aux voyages dans le passé. Lorsqu’on sélectionne une gare de changement, on n’a pas droit au plan de la gare et des quais, mais des jolies informations touristiques. Parce que quand on prend le train pour aller de Genève à Annecy, il y a 20 minutes d’attente vu que les trains ne sont pas proprement synchronisés, alors autant aller au marché. Bon, les dates ne collent pas, donc il n’y aura pas de marché. Mais la photo est jolie. Et au moins l’interface annonce les grèves en France, c’est important…


Le site propose aussi les plans du réseau, mais impossible de les avoir en plein écran, ou de scroller, donc elles sont fondamentalement inutilisable. En regardant le code, il semblerait qu’il y a une partie de la logique pour rendre certains éléments de la carte cliquables est présente, mais n’est pas fonctionnelle (ou alors sa fonctionnalité m’échappe). L’interface permet de sélectionner la langue allemande, mais évidemment cela ne change que le template du site, les contenus n’ont pas été localisés. Je suppose que le but était de cocher une case sur le cahier des charges, pas réellement d’être utile pour les germanophones. Il y a aussi une fonction de recherche, qui s’affiche presque correctement…

Numéros d'alerte du Léman Express Pourquoi faire un site web si c’est pour renvoyer les utilisateurs ailleurs pour les usages les plus importants ? Comme souvent avec les sites qui sont avant tout jolis quelques minutes sur l’ordinateur, ce site reflète le fait que sa raison d’être est administrative, c’est la carte de visite de Lemanis, la société bicéphale qui chapeaute le Léman Express.

Son rôle est de prétendre qu’il y a une organisation unifiée, alors que ce n’est pas le cas, les trains, le personnel, les systèmes d’informations sont intégrés dans les systèmes de sociétés nationales, SNCF d’un côté, CFF de l’autre. Même pour les urgences, il n’y a pas de numéro unique, il faut d’abord décider quelque côté de la frontière on se trouve, à moins qu’on parle italien, auquel cas on n’a pas le choix.

Ce qui me frappe, c’est que ce site ne reprend même pas les informations historiques sur le chantier, la construction, qui, étaient au moins intéressantes. Bref, un machin inutile et mal fichu qui a été bricolé en vitesse sur de WordPress, tout ça au frais du contribuable…

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: