À la frontière de la musique…

Chaque époque amène ses nouveaux instruments de musique. L’instrument du XXᵉ siècle a probablement été le synthétiseur, pour le XXIᵉ, la course a déjà commencé : wired avait un article sur un concours ou étaient présentés de nouveaux instruments de musique (merci à Antoine pour le lien). On y trouvait les instruments les plus variés et les plus originaux.

Ce qui est intéressant, c’est que la frontière entre ce qui est un instrument de musique et ce qui ne l’est pas, est surtout une question de contrôleur, d’interface. Correctement contrôlés, des objets aussi divers qu’un moteur de moto ou une bobine tesla peuvent devenir des instruments. À l’opposé les synthétiseurs peuvent être contrôlés avec les interfaces les plus diverses. On se retrouve ainsi avec des programmes qui émulent un instrument à vent au moyen d’un microphone. Le résultat est un groupe de musique ayant pour seuls et uniques instruments des téléphones mobiles (qui ne sont ni plus ni moins que des ordinateurs très miniaturisés).

De fait, tout ce qui est émet un son avec une fréquence qui peut-être contrôlée peut devenir un instrument, et la myriade de senseurs que l’on a aujourd’hui à disposition peuvent être utilisé pour contrôler une fréquence.

10 thoughts on “À la frontière de la musique…”

  1. A mon humble avis, seule la troisième vidéo montre réellement un nouvel instrument de musique. Utiliser un arc électrique pour émettre une onde acoustique c’est assez nouveau.

    La première vidéo nous montre un nouvel instrument à corde. Mais c’est juste un instrument à corde, comme la guitare, le sait ou le violon.

    La deuxième vidéo montrent de bien jolies jeunes filles fort créatives et à la voix mélodieuse. Mais bon dans l’absolu ce ne sont que des samples rejoués par un haut parleur.

    Alors que l’arc électrique, là, très fort. Il fallait y penser et certes il fallait aussi avoir la technologie pour le faire.

    Avant Franklin, Coulomb ou Volta, cela aurait été dur dur à imaginer :-)
    Alors qu’il y a 6000 ans, on se débrouillait très bien avec les mains, du bois ou des os :-)

    Vincent

  2. Il fallait lire sitar au lieu de “sait”
    Comment sitar a-t-il pu ainsi changer sous ma frappes de mon clavier azerty, je l’ignore !!!

  3. Azerty, c’est le Mal! 8)

    Dans les instruments bizarres, j’aime bien la Léode:

  4. Ah, ben il n’a pas pris mon embed. La vidéo est ici:

    (j’ai édité l’entrée pour inclure la vidéo).

  5. @vpo C’est un critère assez strict pour définir un nouvel instrument. Dans cette perspective, ni le piano, ni le saxophone (pour prendre des exemples récents) n’ont été de nouveaux instruments.

  6. Mais mon cher, le piano n’est qu’une dégénérescence vulgaire du clavecin, bien entendu :-)

  7. Il me semble que le piano est un instrument à cordes frappées, alors que le clavecin est un instrument à cordes pincées, l’interface ressemble, mais l’instrument à proprement parler est différent.

  8. Oui, tu as bon. Mais en fait, j’ai souvenir d’un film qui se voulait historique montrait comment les gens de l’époque disait pis que pendre sur le piano qui venait d’apparaître.
    Un peu comme les gens qui critiquait le rock dans les années 60, le hip-hop dans les année 80, etc…

    En ce qui concerne la définition du nouvel instrument, je notais simplement que la décharge électrique pour émettre un son, c’est vraiment nouveau. Maintenant, à revoir l’extrait, et à en voir d’autres sur le site arcattack, j’ai l’impression qu’il y a tout de même une sono derrière.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: