Passage à Lausanne

Palais Rumine

Nous avons profité des vacances scolaires pour passer quelques jours à Lausanne. Cela fait plus de 17 ans que j’ai quitté cette ville, et beaucoup de choses ont changé. Le métro numéro 2 a complètement transformé la structure de la ville : toute la région au niveau du CHUV et au dessus est à présent très accessible.

J’avais cherché un hôtel avec une grande chambre, où l’on peut dormir à trois – pour finir nous sommes descendu à . Comme j’avais trouvé cette établissement sur booking.com, j’avais assumé qu’il s’agissait simplement d’un hôpital proche du complexe hospitalier, et donc facilement accessible en transport publics. En fait, cet hôtel fait partie du CHUV, et lors du repas, nous avons vu de jeunes mamans avec leurs nouveaux nés. Une fois qu’on s’est fait à l’idée, c’est un hôtel tout à fait acceptable.

Une des attractions que nous voulions visiter était , un aquarium, construit lui aussi le long du M2. L’endroit vaut certainement le déplacement, surtout comparé à l’aquarium de Constance qui avait été une déception, il est somme toute petit. L’exposition suit d’abord le cours du Rhône, pour ensuite visiter les différentes régions du globe. Il y a surtout des aquariums, mais aussi quelques vivariums. Par contre, je ne suis pas convaincu par la synergie entre attractions pour enfants et centre de conférence, en tout cas au niveau du restaurant. C’est bien la première fois que nous avons eu un menu pour enfants chiche en pâtes.

Le Flon a bien changé, les dernières traces d’industries effacée, c’est à présent une zone commercial avec cinémas, restaurants, et magasins pour bobos. Quand j’habitais encore Lausanne, on pouvait voir des restes de voie, y compris un petit morceau de voie de tramway au niveau des abattoirs. Tout a été effacé avec la construction de la gare Prilly-Malley. Reste le paradoxe qu’il existait des rails entre le réseau CFF et le Flon, et qu’ils n’ont jamais été utilisé. Le LEB était à nouveau en chantier, comme lorsque j’habitais à la Pontaise.

Le grand pont aussi était en chantier, ce qui divisait pas mal la zone piétonne du centre. Nous avons aussi visité le parc de Montbenon, le palais de Rumine et Ouchy, qui ont très peu changé. Je m’attendais à ressentir plus de nostalgie pour cette ville, où j’ai quand même vécu six ans. Mais la ville m’a paru changée, peut-être parce que je ne suis plus un étudiant, peut-être parce que je me suis habitué à Zürich, mais j’ai trouvé l’ambiance de la ville changée, plus moderne, mais avec plus de comportements à la française, notamment dans les magasins – chose que j’associait plutôt à Genève.

One thought on “Passage à Lausanne”

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: