Athènes

Athènes est une ville que j’ai visité par accident: à cause d’une urgence médicale, nous ne sommes pas allé en Crète après Santorini. J’ai donc visité la capitale Hélène avec ma fille de deux ans, entre les visites à l’hôpital et les démarches administratives avec les assurances, j’ai donc privilégié les parcs et les attractions amusantes comme le petit train qui fait le tour du centre historique et éviter les endroits avec trop de foule (cela exclut le Parthénon).

Je n’avais pas d’idées très claire sur la ville – nous sommes arrivés tard – et le matin je pouvais voir le Parthénon depuis la terrasse de l’hôtel. L’architecture, mais aussi les petites rues étroites encombrées de voitures, l’odeur des pins, m’ont fait penser aux autres villes méditerranéennes que j’ai visité. Mon image mentale de la Grèce implique la proximité de la mer, elle est bien loin du centre. Nous avons surtout été à proximité de la place Syntagma.

Comparée à d’autres villes antiques que j’ai visité comme Rome ou Pula, les parties historiques d’Athènes semblent bien plus dispersée dans la ville, et le centre ville avec ses rues piétonnes ne semblent pas correspondre à une zone historique plus ancienne. On aboutit assez vite dans des zones modernes et délabrées, et des rues avec beaucoup de traffic routier. Cela rend l’endroit plus difficile à visiter à pied, surtout avec un enfant qui est facilement distrait. Nous avons donc souvent dû prendre le taxi.

Je suis sûr que mon impression de la ville a été conditionné par les circonstances, peut-être que je la réviserai lors d’une autre visite…

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: