Deuxième voyage à Kyōto

Daimon-ji

La semaine dernière, j’ai profité des fêtes d’お盆obon pour passer quelques jours à 京都Kyōto avec mon frère. C’était ma deuxième visite dans l’ancienne capitale du Japon. Mon dernier passage date d’un long week-end durant mon premier séjour au Japon, il y a presque quatre ans.

Comme beaucoup de grand villes, Kyōto était plutôt vide à cause des fêtes d’obon. Traditionellement, les gens profitent de cette période pour rendre visite à la famille à la campagne. Un des évènements à Kyōto à cette époque est le 大文字焼きdaimonji yaki. De grand feux sont allumés dans les montagnes qui entourent la ville, ces feux forment des kanjis, à commencer par le kanji grand (大).

La grand difficulté était de trouver un bon emplacement pour voir les kanjis. J’avoue avoir été quelque peu déçu, si les feux sont impressionnants, ils ne durent guère, tout au plus une dizaine de minutes, dans un pays ou les feux d’artifices font plus d’une heure. De plus, il n’y avait, dans les lieux ou les gens s’étaient regroupés pour voir le spectacle, aucun stand de nourriture ou de jeux qui sont typiques des fêtes japonaises. Peut-être que le fait que lors de toute manifestation, je m’attende à trouver à manger est un symptôme d’adaptation à la manière de penser japonaise.

One thought on “Deuxième voyage à Kyōto

  1. Ah, que ne donnerais-je pas pour retourne à Kyoto? Il y a tellement d’endroits magnifiques à visiter. Soupir.

Leave a Reply to Roboduck Cancel reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: