和倉温泉 / Wakura-Onsen

A building over the sea

私の研究は和倉温泉でスマーカンプをしました。

My lab did a summer camp in Wakura-Onsen.

Mon laboratoire a fait un camp d’été à Wakura-Onsen.

Notre laboratoire a fait un séminaire dans un 旅館 (Ryokan) dans le nord de la préfecture d’Ishikawa, dans la région de la péninsule de 能登 (Noto). Le séminaire était assez fastidieux, principalement à cause du fait que la majorité des étudiants a fait ses présentations en Japonais. Si je peux comprendre quelques rudiments de cette langue, je ne peux de loin pas comprendre une présentation technique, ni lire des slides avec des kanjis compliqués.

Un Ryokan est un hôtel traditionnel japonais. Les chambres sont des pièces japonaises traditionelles, avec un sol en (tatami), des grand placards pour ranger les futons, et une sorte d’alcove ou l’on trouve les une calligraphie, une poterie, de quoi faire du thé, un téléphone et une petite télévision. L’entrée de la chambre comporte une zone surbaissée ou laisser ses chaussures. Dans le cas présent, la chambre comporte aussi une petite zone avec un lavabo et un réfrigérateur (bourré de bière), et des toilettes – ce qui dans ce genre d’établissement est déjà un luxe. Le bain est commun et se trouve au rez-de-chaussée, en fait c’est un 温泉 (onsen).

Le séminaire en soi a eu lieu dans un centre de conférence de la ville, à midi nous avons mangé sur place des bentos, des plateaux repas japonais. Le soir nous mangeons dans un hôtel. Les repas du soir ont lieu dans une salle commune, là encore, le sol est tapissé de tatami, et nous mangeons sur des petites tables personnelles. Théoriquement je suppose que nous devrions nous tenir en seiza (la position à genoux correcte), mais de fait, tout le monde est en tailleur. Les repas comportent une myriade de plats différents, certains classiques sont quasi-obligés: sashimi, tempura de légume, poisson grillé, soupe miso et bol de riz, mais il y avait aussi du crabe, de l’Haliotis grillé, diverses salades, des salaisons, y compris de concombre de mer (ne vous y trompez pas, ce n’est pas un concombre, plutôt une limace). Chaque plat en soi n’est pas très imposant, mais vu leur nombre, on se retrouve la panse pleine.

L’aspect le plus sympathique dans ce genre d’endroits est le fait que l’on fournit aux hôtes des yukata, que l’on porte typiquement le soir après avoir pris le bain. Le repas est donc fondamentalement pris par un groupe de gens portant le même pyjama. Comme il se doit la gérante de l’hôtel vient, en kimono saluer la salle une fois le repas commencé, et fait un peu de conversation à tous les invités en commençant par le chef. Le service est fait par de vieilles dames, elles aussi en kimono. Je n’ai pas réussi à comprendre si le fait que ce soit de vieilles dames est traditionnel, ou simplement du fait que les jeunes ne veulent pas faire ce travail. Le matin, le petit déjeuner a lieu dans la même salle, avec au menu poisson grillé, bol de riz, nato et soupe miso.

L’aménagement intérieur du bâtiment fait tout pour avoir un air traditionnel, avec de fausses bordures de toit dans les couloirs pour faire croire que le couloir est en fait une ruelle entre des pavillons. Des hauts-parleurs diffusent un air de shamisen. Les plus vieux se souviennent peut-être de la publicité Obao avec un air japonais en arrière fond – l’air est naturellement le même, c’est un grand classique. Cela donne un air de déjà curieux à toute l’expérience. Naturellement, pas de trace de la beauté qui laisse négligemment choir son kimono rouge (est-ce qu’il était réellement rouge, est-ce que quelqu’un se souvient encore de cette publicité?).

Image: Kagaya 200410 by Atsasebo © Attribution-ShareAlike 3.0 Unported

One thought on “和倉温泉 / Wakura-Onsen”

  1. “Le soir nous mangeons un hôtel.”

    Ah bon ? Vous étiez affamés alors… ;-)

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: