Baudolino

J’ai fini de lire Baudolino d’Umberto Ecco. L’histoire est intéressante: un italien menteur à la cour de Frédéric Barberousse monte plans foireux sur plan foireux pour celui-ci. Le but est simple, donner à celui-ci une légitimité religieuse. Au programme, intrigues, guerres, trafic de reliques et explorations de l’orient mystérieux. Umberto Eco est un historien et cela se voit, il sait de quoi il parle, malheureusement le style s’en ressent un peu, et les descriptions sont un peu trop souvent des grosses énumérations – avoir une liste de toutes les créatures fantastiques du moyen-âge avec les synonymes donne plus une ambiance académique que fantastique, mais je suppose que cela va avec style lettré de l’époque. Néanmoins le livre vaut la peine d’être lu ne serait-ce que pour les théories amusantes sur l’origine du graal ou des rois mages.

En bref, un livre dont je recommande la lecture surtout pour ceux que cette période historique intéresse – genre les gens qui jouent dans l’environnement Mythic Europe.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: