Commentaires

📥

Cela fait quelques années que je tiens ce blog, qui a toujours connu un trafic plutôt faible avec 50 visiteurs par jour en moyenne, les articles les plus populaires sont des how to techniques, comment compiler tel ou tel outil, comment activer telle ou telle fonctionnalité. Les commentaires se divisent en deux grosses catégories: les questions techniques pour les articles techniques, et sur les articles plus généraux, les commentaires d’un cercle d’habitués.

Je n’ai jamais eu à me plaindre des commentaires (spam mis à part), le contenu de mes articles est bien trop spécialisé pour déchaîner les passions. Ce qui a été intéressant, c’est de voir que cela a instantanément changé quand j’ai écrit un billet à propos du mariage, même si c’était prévisible, j’ai été un peu surpris d’avoir un commentaire plutôt agressif, je ne suis pas sûr qu’on puisse parler de troll, mais cela s’en approche en tout cas.

Je suppose que je pourrais l’effacer, mais je trouve un peu étrange que quelqu’un dépense tant d’énergie pour si peu d’effet : vu l’audience de mon blog, je doute qu’il soit lu, et encore moins pris en considération. Naturellement il m’a fait réagir, moi, mais pas exactement d’une manière qui va me faire changer d’avis sur le sujet, de fait il m’a fallu le relire plusieurs fois pour comprendre quels étaient les arguments qui s’y trouvaient, cachés derrière les insultes. En fin de compte, j’ai décidé d’analyser ce commentaire, de regarder comment il fonctionne. Le texte en citation est naturellement la propriété (et la responsabilité) de l’auteur Gan9eta, et n’est cité qu’à des fins académiques.

Ton « âme » (sic) de scientifique t’interdit en principe d’avoir le moindre a priori sur la source d’une information, qu’elle soit catho intégriste ou agostico-stoïcienne. Et puis, ce raisonnement est faible : pourquoi 2 ? C’est une constante, bravo l’artiste. Ça mérite bien un KFC après cette explosion intellectuelle XD

Une affirmation plutôt péremptoire qui fixe ma position dans un axe politique avec des mots intelligents, suivi d’un reproche que le raisonnement que représente une phrase isolée est faible avec derrière une moquerie condescendante. Notez la mise en cause implicite du fait que j’ai un âme. Je pense que l’évocation d’un large spectre politique a pour but d’impliquer que l’auteur est large d’esprit.

Tu parles du monde des humains là, du versatile, de la passion. Que viennent foutre des pseudo-models mentaux ici ?

Appel au sentiment après avoir critiqué ma position intellectuelle. À noter que les sentiments ne sont plus évoqués par la suite.

« Et si ? Et si ? » Et si tu restes un couillon qui va défendre toute ta vie des intérêts qui ne sont pas les tiens, espérant qu’en te greffant un bras mécanique, tu pourras te branler plus vite ?

J’ai trouvé la métaphore rigolote. Je crois que ce qu’il veut dire, c’est que si je soutiens les droits des autres (homosexuels), je serais réduit à la masturbation. Premier argument en défaveur du mariage pour tous. Je suis presque étonné qu’il n’ait pas cité Ayn Rand. Comme pour les autres arguments, il est soutenu par une insinuation à mon sujet.

La déconstruction de la civilisation dans le sens du Saint Progrès est une arnaque, mon pote !

Les droits des homosexuels détruisent la civilisation. Là, au moins, on tient un argument classique. Notez le mon pote condescendant.

Le Progrès, ça fait 40 ans qu’il est constant : ch’ai pas, sort dans la rue, parle à des gens, regarde ta situation, essaye d’avoir un minimum de regard critique sur tes moteurs.

J’ai un peu de peine à interpréter l’affirmation que le progrès est constant, est ce que l’auteur veut dire que le progrès en tant que changement est constant – ce qui veut dire que les choses changent et serait plutôt positif, ou bien il veut dire qu’il n’y a pas de changement ? On parle de la fonction ou de la dérivée ? Le ton de la phrase soutient plutôt la seconde interprétation, mais cela donne une affirmation assez curieuse : le progrès, qui était censé détruire la civilisation à la phrase précédente, est un changement qui n’existe pas. À noter l’argument très puissant de l’auteur pour soutenir cette thèse ch’ai pas, suivi d’une invocation à la sagesse de la rue et implication que je suis isolé et coupé de la réalité.

Le sociétal divise et fait oublier le social. Ça tombe pas du ciel, je te jure.

Paradoxalement, je n’ai trouvé aucune trace de la phrase Le sociétal divise et fait oublier le social, donc c’est réellement tombé du ciel, peut-être est-ce la raison pour laquelle l’auteur se sent obligé d’ajouter je te jure. Pour référence :

sociétal
Qui se rapporte aux divers aspects de la vie sociale des individus, en ce qu’ils constituent une société organisée.
social
Qui se rapporte à une société, à une collectivité humaine considérée comme une entité propre.

L’analyse de cette affirmation est laissée en exercice au lecteur.

Houellebecq disait que le mariage, c’était une vision communiste de la sexualité : tout le monde avait le droit à trouver plus ou moins une chaussure à son pied avec ses limites et ses entorses. La libéra(lisa)tion sexuelle a fait que certains allaient avoir une sexualité riche et débridée (ceux qui ont beaucoup de moyen matériel) alors que les autres allaient de facto se retrouver dans une réelle misère sexuelle, une sexualité de seconde zone.

Appel à l’autorité. Je crois qu’il essaye de faire un lien entre le libération sexuelle et l’homosexualité. Le paradoxe c’est que les homosexuels veulent quelque chose qui est l’opposé de la libération sexuelle : le mariage. Est-ce qu’il veut dire que si les homosexuels ont une sexualité riche et débridée, les autres tomberont dans la misère sexuelle ? Mais cela impliquerait les homosexuels ont plus de moyens matériels ?

Ton chiffre 2, c’est toujours bien mieux que 1, et ne va pas me faire croire qu’un jour le 3 ou le 4 et plus puisse te concerner.

On revient au sujet du billet auquel se rattache ce commentaire. À noter que comme précédemment l’argument est surtout une implication vaguement insultante à mon sujet.

En fin de compte, je reste songeur sur les motivations de Gan9eta : le commentaire est plutôt long et construit pour un simple coup de tête. Est-ce qu’il croyait réellement convaincre qui que ce soit ? Toute personne raisonnable aura cessé de lire à la seconde attaque ad personam. Ce n’est en tout cas pas ce genre de texte qui va me convaincre que les opposants au mariage pour tous ont des arguments valables.

One thought on “Commentaires”

  1. Il m’avait étonné aussi, ce commentaire, surtout le ton haineux-dédaigneux.

    Il semble choqué par ta remarque que le 2 semble arbitraire, ta remarque sur ton âme de scientifique et t’accuse d’être déconnecté.

    Comme tu dis : pour quel public ? Je ne sais pas si cela entre en ligne de compte, il y a eu tant de flamewars sur des forums, niouzgroupes ou listes de diffusion confidentielles, et tant d’engueulades politiques entre deux ou trois personnes, ça doit être dans la nature humaine de gueuler quand on s’oppose violemment à une opinion et qu’on a du temps à perdre.

    Ce qui plaiderait pour le troll : je ne trouve pas trace du quidam ailleurs.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: