Quelques jours avec KDE

Il y a quelques temps j’avais fait une entrée sur mon expérience avec Gnome sur la machine au boulot. Je suis depuis passé sous KDE, voici le résultat de mes expériences, totalement subjectives naturellement. La version de KDE est 3.4.2-0.fc.4.1 Red Hat.

KDE File Name handling

En gros, j’ai utilisé KDE de la même manière que j’avais utilisé Gnome. Comme pour Gnome, la première expérience consistait à passer sur mon filesystem avec l’explorateur de fichier, Konqueror. Je n’ai pas rencontré le problème que j’avais avec Gnome et les noms de fichiers accentués, mais un problème différent: Konqueror a simplement virés les accents, esthétiquement ça frappe moins, mais c’est pas encore ça. Par contre, le shell affiche les caractères correctement. Dans la capture d’écran ci-dessous, le répertoire ‘scénarios’ porte un accent dans le shell, mais pas dans Konqueror.

J’ai bien aimé la ‘feature’ de KDE d’afficher un badge sur les répertoires selon le contenu: c’est simple, robuste, et cela donne un information sur le contenu d’un répertoire. En général, les associations de fichiers étaient plus rationelles par défaut qu’avec Gnome, par contre, j’ai dû me battre contre Konqueror pour éviter qu’il essaye de tout afficher lui, notamment les images. J’aime bien avoir les images en vignette dans l’explorateur, mais quand je clique dessus j’aimerais les ouvrir dans une application idoine. Surtout que Konqueror ne gère pas toujours la transparence dans les fichiers TIFF. L’autre problème de Konqueror se situe au niveau de la gestion du Dekstop. Le contenu du Desktop est représenté par un répertoire comme sous OS X, ce qui est bien. Par contre, il m’a fallu donner des coups de pieds à Konqueror pour qu’il réalise que le contenu de ce répertoire a été changé lors d’uns synchronisation.

Panneau de configuration bloqué

J’ai trouvé que les outils de configuration systèmes étaient structurés de manière plus rationnelle que Gnome, par contre au niveau stabilité utilisation et stabilité, c’est pas encore ça. Il faut donner le mot de passe pour n’importe quelle opération et que le système d’authentification ne semble pas toujours se souvenir du mot de passe, il faut souvent l’entrer deux fois. Il n’est pas rare que la fenêtre demandant le mot de passe passe ‘derrière’ la fenêtre de l’application, et comme le dialogue est “modal” et bloquant, la fenêtre sur le devant ne fait pas de refresh. Par exemple, voici à quoi ressemble le paneau de configuration lorsqu’on veut configurer le serveur d’impression.

Je dois dire que les boîtes à dialogue modales sont une chose dont j’avais quasiment oublié l’existence, les ‘sheets’ de Mac OS X sont définitivement une solution plus élégante. Pour une raison obscure les économiseurs d’écrans ne marchent pas, de même impossible de mettre l’écran en veille. Ce n’est pas tragique, j’utilise la méthode low-tech dite de l’interrupteur, mais ça ne fait pas très sérieux.

Problème d

J’ai aussi essayé d’activer l’input method japonaise, j’ai donc sélectionné ‘select input method’, pour apprendre, après avoir du encore entrer le mot de passe root, qu’en fait le module n’est pas installé (pourquoi ne pas vérifier avant de me demander le mot de passe root?). Donc je lance le programme ‘add remove/programs’, je sélectionne l’input method japonaise ainsi que les localisations françaises et allemandes, puis je clique sur ‘install’, résultat des courses:

Le problème est probablement quelque part dans les repository de Red Hat, mais il reste néanmoins que ça ne marche pas, et qu’en plus, l’interface donne peu d’idées de comment régler ce problème.

En conclusion, je dirais que de mon point de vue, KDE est certainement meilleur que Gnome, et c’est le Desktop system que j’ai gardé, mais on n’est pas encore au point pour la conquête du Desktop…

2 thoughts on “Quelques jours avec KDE

  1. Marrant (enfin non…) mais la troisième fenêtre que tu affiche est une fenêtre Gnome…

  2. c’est à nouveau moi : à propos des accents, je n’avais pas remarqué mais sur mon installation Mandriva il y a le même gag. Pas sur la Gentoo parce que j’ai activé _tout_ le support des langues. Mmh. Faut que je regarde si on peut changer ça sur un poste pré-packagé.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: