Flattr Logo

Removing Flattr

Flattr Logo

A few days ago, I have disabled and uninstalled the flattr and patreon plugins on this blog. I really loved the idea of flattr: a simple way to thank creators on the web, I really appreciated the symmetric nature of the system: everybody was a creator, you could even tag offline creations with QR-codes and go beyond the web.

While the idea was nice, it seems the system was not working for its creators, for a long time the system was half dead, and it was recently relaunched as version 2.0 in a form that I don’t like: instead of a button (and active intent), you need to install an extensions that tracks your traffic (err, no).

Generally, the few flattr I received have not correlated with the traffic I see on my blog, around 50% of the visitors I have on this blog visit the entry Falsehoods programmers believe about geography, I have yet to get a single flattr for it.

I have a account which I use to support some creators. It seems this tool suits their needs better, but the Patreon model does not match the irregular way I publish here. While this is not a real problem – I don’t need financial support for this blog – the symmetry is broken. In one case there was a network of creators supporting each others (albeit to different levels) in the other there are creators and patrons and I fall into the second category. Patreon also introduces monetization mechanisms like perks that – for me – add more complexity than happiness. It does not really make a difference for me if I can a comic a day earlier, but having to log in to see is tedious.

For my blog, the two plugins just added complexity and weight with no real benefit, so scrapping them was the logical choice. But it also means abandoning a bit more a certain vision of the web.

+ HLVDOVVICVS

Contenus et financements

✠ HLVDOVVICVS

Alias a écrit un billet intéressant sur la création de contenus et le financement en 2016. Je suis assez d’accord avec lui sur le fait que Flattr est plus ou moins mort. Pour le mois de décembre, j’en ai reçu trois, dont deux d’Alias, le troisième étant pour l’article qui génère le plus de trafic sur ce blog: Falsehoods programmers believe about geography, 466 vues sur les 2437 page visualisées durant les 30 derniers jours, ça nous fait environ 2‰ de donation.

Alias évoque d’autres systèmes que j’ai tout simplement la flemme d’explorer. À mon sens, Flattr souffre de sérieux problèmes, qui affectent probablement les autres systèmes.

  • Flattr est compliqué, il faut ouvrir un compte, transférer de l’argent, ajouter un plugin sur le blog. L’intégration du plugin avec le reste de WordPress est minimale. Bref, c’est pas pratique.
  • Flattr a une distribution très confidentielle, le quasi abandon du systèmes ces derniers temps n’a pas aidé.
  • Flattr est incompatible avec les autres systèmes de donation (et vice-versa).
  • En dessous, il y a un système de payement (Skrill, Paypal, Mangopay), plutôt qu’un bouton Flattr, j’aurais donc plutôt intérêt à avoir un bouton de donation avec ces systèmes de payement, Flattr n’a joute qu’une couche assez fine par dessus, avec une marge de 30%…

Force m’est constater que cette année, j’ai surtout fait des donations via Paypal, et encore plus d’achats bête et simples. Ce qui nous amène au cœur de la discussion : la nature des dons. Comme le fait remarquer K. von Murphy en commentaire, pour quelqu’un qui a boulot, vu le traffic qu’a mon blog, et la générosité des internautes, ce que je reçois ne paye jamais l’investissement en temps. C’était pour moi une expérience académique pour comprendre cet aspect du web, jamais une source de revenus.

Pour moi c’est la schizophrénie centrale de ces systèmes : soit c’est un réel système de don et de reconnaissance, et avoir un payement monétaire n’est pas nécessaire et ne fait que compliquer le tout, soit c’est un système de rémunération. Dans ce cas on se retrouve avec le problème des restaurants aux États-Unis, où le pourboire est le salaire effectif des serveurs. Ne rien laisser revient à ne pas payer le serveur, c’est techniquement légal, mais pas socialement acceptable. De telles normes passent difficilement à l’international, d’autant plus dans un univers où tout à toujours été gratuit.

Alias parle d’obole, je me suis demandé comment traduire ce mot en anglais ; il se trouve que c’est le nom d’une ancienne monnaie grecque, en anglais le mot ne veut dire que cela. La meilleure traduction que j’ai trouvé c’est peanuts. Bref, on est dans le domaine de le symbolique, pas des solutions.

Il existe un mot pour la notion de donner de l’argent pour un bien ou un service… Payer…

Obole sous Louis Ⅰer le PieuxCreative Commons Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé (CC BY-SA 3.0)

Blog blog blog. Soit c’est une le début d’une symphonie ou un test d’application, à vous de juger… Hors donc, comme un bazillon d’autres personnes, j’ai à présent un blog. Le but de se truc n’est pas de faire avancer la civilisation ou la culture, mais d’avoir un endroit ou exposer mes idées idiotes, que je pense avoir fort nombreuses. Dans quelle mesure cette initiative pourra être maintenue est une question ouverte, j’espère qu’elle ne souffrira pas d’être une initiative de janvier.

1300 posts…

Habeamus Blogum
Blog blog blog. Soit c’est le début d’une symphonie ou un test d’application, à vous de juger… Or donc, comme un bazillon d’autres personnes, j’ai à présent un blog. Le but de se truc n’est pas de faire avancer la civilisation ou la culture, mais d’avoir un endroit ou exposer mes idées idiotes, que je pense avoir fort nombreuses. Dans quelle mesure cette initiative pourra être maintenue est une question ouverte, j’espère qu’elle ne souffrira pas d’être une initiative de janvier.

More than nine years ago, I started this blog, today’s entry is the 1300th post. The first post, was unsurprisingly just a small introduction in french.

At that time, the blog was running WordPress version 1, provided by the french ISP free, since then, the blog migrated between multiple domain names and hosting providers, and changed the themes multiple times. Many of the old entries are about articles and pages that are no longer on the internet, others rely on technologies that have died out, or plugins I have meanwhile removed. In the long run, keeping a blog consistent is a pretty hard task.

The subjects I write about have not changed that much: role-playing games, technology, languages and things around me. Sadly I have stopped writing in Japanese as this has gotten too hard for me. The guiding principle of this blog was always to keep the flow going, not doing perfect entries, I kept true to the motto probablement n’importe quoi, which translated to probably random things.

This blog typically gets 50 visits a day, but there have been spikes when one or the other article was referenced in a high-traffic page. Interestingly, comments are not so much proportional to the traffic, I get most of the comments from a small circle of friends, typically on pages about general subjects (books, online article), while most of the traffic is on post which are more technical. Flattrs are also not correlated with traffic, I got most flattrs on blog entries that are personal. None of my high traffic posts ever got flattered, regardless of the language.

If one excludes spam-bots, comments were nearly always civil and to the point. In all these years, I only got one agressive comment when I wrote about gay mariage, again in French. This was at the time when the law changed in France. One more reason to be reluctant to talk about politics in public forums.

This blog was a pretty spontaneous thing, and to a large extend still is, as it acts mostly as a scratch-pad for my ideas and I have no plan for what I will write about next. This blog will go on as long as I have ideas for it, I hope this will for a few more years.

Code QR Flattr pour le Scénario La Route de Symptote

Flattr pour les scénarii Ⅱ

Code QR Flattr pour le Scénario La Route de Symptote

Après avoir discuté un peu avec le support de Flattr, qui fut fort aimable, j’ai réalisé pourquoi le système ne fonctionnait pas : flattr ne peut générer de code barre que pour un objet qui a été enregistré, or le plugin wordpress n’enregistre un con­tenu qu’au premier flattr (il a aussi un mode qui enregistre auto­mati­quement les contenus, mais il ne semble pas fonction­ner). Le fait que je puisse demander un code pour un contenu non-enregistré était un bug, qu’ils vont cor­riger. Le plus simple est de se rentre sur La page d’enre­gistrement et de cliquer sur Create a button manually, de remplir les divers champs, et une fois le bouton créé manuellement, d’obtenir le code QR.

Flattr Logo

Flattr pour les scénarii

Flattr

Cela fait quelques temps que j’ai installé un plugin sur mon blog, je trouve l’expérience intéressante, même si ça entre clairement plus dans la catégorie expérience de geek que dans celle source de revenus, ce qui ne me gêne pas. Cela permet par contre d’avoir quelques informations sur mes lecteurs, i.e. qui a aimé suffisamment tel ou tel contenu pour me donner un peu d’argent, par opposition à un like de facebook, qui ne coûte pas grand chose.

Une chose que j’ai découvert cette semaine, c’est qu’il était possible de mettre l’équivalent d’un bouton sur des objets offline, sous la forme d’un QR-code. Je me suis dit que ce serait une bonne idée pour mes scénarii: d’une part cela permet aux gens de me dire qu’ils ont aimé le scénario, de l’autre cela permet, à partir du document papier, de revenir à la version web simplement en numérisant le code.

Le processus est un peu ardu, principalement parce que les outils officiels ne marchent pas. Si le site web de flattr a un outil pour générer ces codes, il ne produit pas les bons codes. On peut générer le code avec d’autres outils, mais c’est un peu plus compliqué:

  • Aller sur le page des things et choisir embed code.
  • Aller sur le code du bouton statique et copier l’url.
  • Aller sur un site de génération de codes QR, par exemple qrcode.kaywa.com et y coller l’url
  • Insérer le code généré dans la mise en page.

J’ai utilisé cette technique pour ajouter un code QR à mon scénario Rêve de Dragon, La route de Symptote, j’ai aussi annoncé le problème aux gens de Flattr (ticket n°5340), on verra si le processus peut-être simplifié.

J’ai découvert entre temps que ma configuration était un peu bancale, j’ai écrit un nouveau billet qui explique un peu mieux les choses

Flattr

Blog Traffic – November 2011

Blog Traffic – November 2011

Following the impulse of Alias and Roboduck, I have opened a flattr account and added a button to this blog. I wanted a way to reward nice sites I visit, seeing how much rewards I would get was more an act of curiosity. After more than a month, I have observed two things. First I did not reward that many sites, the reason seems to be I mostly visit sites that have no flattr account, so I started trying flattering people on twitter, we will see how this works out.

On the other side of the equation, I don’t see any connection between traffic and articles that get flattered. This month, I added a hint on Mac OS X hints that refers my blog post entry on using the Nextstep era icon mechanism for commercial e-mail, which generated a lot of traffic: 42% of all traffic for this month, in two days, this gives quite a peak. It got two flattrs.

Other technical entries, building shairport for the Mac, using emoji characters to distinguish shell windows, installing unison on a NAS, and my entries on the Ex Word Data pocket translator represent the majority of the traffic on this blog, none of them got any flattrs.

Most of the entries that got flattered are in French, one about swiss beers, one about a book, the other on a rant on data portability. Maybe those entries are more engaging as I’m writing in my dominant language, maybe geeks are simply cheap, it is difficult for me to see any pattern that makes sense, we will see where this goes…