One thought on “Five Centimetres per second”

  1. C’est assez typique de Shinkai. J’avais vu de lui le très court, mais excellent “Voices of a Distant Star” (qu’il a d’ailleurs un peu fait tout seul), ainsi que “The Place We Were Promised in Our Early Days” et c’est toujours très beau, très contemplatif, très lent et très déprimant.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: