N•P de Banana Yoshimoto

Banana Yoshimoto
N•P
Traduit du japonais par Dominique Palmé et Kyōko Satō&#013Rivage Poche / Bibliothèque étrangère;
Couverture: Jean-Phillipe Delhomme

N•P de Banana Yoshimoto est un livre intriguant. Pour un informaticien NP est l’acronyme de non-poly&syh;nomial, ce qui décrit des temps d’exécutions si longs que cela rend l’algo­rithme inutili­sable en pratique. Le résumé au dos du livre m’a paru trompeur, il parle d’une malé­diction liée à la difficile traduction en japonais d’un roman écrit en anglais, et des suicides qui l’accompagnent. On s’attendrait presque à une version nipponne du Necrono­micon il n’en est rien. L’histoire est bien plus jolie, plus floue, plus délicate.

Par beaucoup d’aspect, ce petit livre m’a fait penser à un rêve, à la lecture l’histoire est prenante et les personnages bien définis, mais une fois terminée, j’ai de la peine à définir ce qui fait ce roman, si j’essaye de le synthétiser, il ne reste que les impressions d’un été japonais, et des relations ambigües, naturellement.

Il y a un certain paradoxe a lire la traduction française d’un roman japonais qui traite de la traduction en japonais d’un roman écrit en anglais par un japonais, mais le texte contient plusieurs considérations intéres­santes sur l’acte de la traduction. Je n’ai pas trouvé de problème majeur à la traduction, qui m’est parue naturelle, peut-être qu’il aurait fallu noter quelque part que le nom Sui est un syno­nyme du kanji pour l’eau »(水), peut-être que j’ai juste raté la note de bas de page. De fait, la fameuse nonante-huitième nouvelle qui sert de trame à l’histoire est probablement l’histoire elle-même. Quand au titre, sa nature est resté mysté­rieuse pour moi. Qu’on ne s’y trompe pas, si le ton et l’impression du livre sont léger comme une brise, les thèmes sous-jacents sont lourds comme un orage : inceste, suicide.

N•P
Banana Yoshimoto
Rivages Poches
ISBN : 978-2743-604-851

En conclusion un petit livre (180 pages) très agréable à lire, mais qui en même temps apporte des idées intéressantes, mais qui évoque des sujets graves.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: