Se faire croquer la gueule

La dernière partie de mon voyage consistait à prendre le train de l’aéroport d’Osaka jusqu’à la gare de Kanazawa. Comme j’ai fait le trajet un jour de semaine durant les heures creuses, le train était plutôt vide, il y avait surtout un groupe de femmes quinquagénaires. Une des caractéristiques de ce genre de personnes, c’est qu’elles me considèrent comme une bête curieuses, et je soupçonne que là, comme souvent, elles ne se sont pas privées de faire des commentaires à mon sujet.

Mon voisin de siège était un cadre dans la quarantaine, épuisé, qui s’est empressé de tirer le rideau de la fenêtre près de laquelle il était pour pouvoir dormir, je me suis donc mis à regarder par la fenêtre de côté opposé (je ne voulais pas m’endormir de peur de rater l’arrêt). Ce faisant je me présentait de profil à la femme assise du côté opposé qui durant la première partie du trajet avait dormi. Assez discrètement elle a sorti un petit cahier et commencé à dessiner.

Il m’a fallu un bon moment pour le remarquer, vu l’état de déliquescence de mon cerveau, mais même dans cet état, on finit par remarquer quand quelqu’un vous observe. Je ne suis pas naturellement pas certain qu’elle me croquait moi, mais vu l’angle de son regard que j’observais à mon tour du coin de l’œil, je ne voyais pas tellement ce qu’elle aurait pu dessiner d’autre, au Japon plus qu’en Europe, j’ai des allures de créature étrange.

Nous avons continué un bon moment ce jeu silencieux, elle me dessinant, et moi regardant le paysage en faisant semblant de rien. J’aurais pu lui parler, mais je n’étais pas en état de tenter une conversation en Japonais, et je voyais mal quoi lui dire de toute manière. Après un moment, toujours sans un mot, elle a rangé ses affaires de dessin, et je suis descendu à l’arrêt suivant.

Quelque part au Japon, il y a un dessin de moi que je ne verrais jamais…

3 thoughts on “Se faire croquer la gueule”

  1. Encore une qui a vu que tu ressembles à un Holbein. C’était peut-être une faussaire ….

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.