Un bon review

Ce matin, je dois passer une visite médicale au CERN, ce qui veut dire y aller à jeun. Évidemment je suis tombé du lit et j’ai faim. Cette nuit, je n’ai pas beaucoup dormi, curieusement je ne me suis pas couché tard à cause d’une jeu massivement online, comme certain de mes amis, ni même un bon film, mais simplement un bon article sur le site d’ars technica. Pour ceux qui ne connaissent pas ce site, c’est un site qui parle d’informatique, ce n’est pas très original, mais ce qui le distingue d’autres sites, c’est la qualité des articles qu’on y a trouve.

L’article que j’ai lu hier soir était un review de Tiger, le dernier système d’exploitation de Apple. Beaucoup de choses ont déjà été dites sur cette nouvelle mouture de l’OS, mais en général, il y avait beaucoup de vent et peu d’informations. L’article de John Siracusa contient beaucoup d’informations, et cela se ressent déjà sur la longueur, la version PDF, accessible au abonnés du site ferrait plus de 100 pages. Comme les articles du même site sur l’architecture des processeurs, c’est le genre de lecture que l’on termine en ayant compris de nouvelles choses.

Pour moi, l’article a clarifié deux choses: d’abord, le rapport entre la technologie spotlight et les méta-données stockées dans le système de fichier, ensuite le développement du système graphique Quartz. Un truc que je n’avais pas réalisé, c’est que l’exécution des primitives graphiques avait été déplacé sur le processeur graphique (GPU). En fait, cela me semblait naturel pour les primitives vectorielles (dessin de lignes, typiquement), mais je n’avais pas pensé au d’avoir une cache de bitmaps dans le mémoire vidéo. Avec Panther, le code de composition des fenêtres est exécuté sur le GPU, sur Tiger, le but est d’exécuter tout le code graphique sur le GPU. J’utilise le temps futur, car il semblerait qu’une partie de cette fonctionnalité n’est pas activée dans la version initiale. Elle le sera probablement dans un patch subséquent.

Je suis très curieux de voir l’influence que ce nouveau design aura sur le monde Linux. Après qu’Apple ait implémenté la composition de fenêtres sur le GPU, le monde Linux a entrepris d’implémenter la même fonctionnalité dans le serveur X11 et le projet est bien avancé. Par contre, pour arriver un stade suivant, c’est à dire avoir l’exécution des primitives graphiques utilisées pour dessiner le contenu de ces fenêtres (ce que fait Apple avec Tiger), le monde linux devra surmonter un obstacle majeur: la prolifération d’APIs graphiques. Optimiser une seule API est déjà une tâche importante, en optimiser plusieurs avec des modèles différents est impossible. Pour cette raison, l’ancienne API graphique de Apple, Quickdraw, n’est pas optimisée. Peut-être que cet impératif poussera vers l’adoption de la librairie graphique open-source Cairo.

Dans tous les cas, il réjouissant de voir que la technologie va de l’avant…

2 thoughts on “Un bon review

  1. La technologie logicielle, en tous cas. Les nouvelles machines de bureau, par contre, elles sont très meh. Mis à part le gravage de DVD double couche et l’augmentation nominale de vitesse de processeur, il n’y a pas grand-chose de neuf. Et, tant qu’on parle de passer l’affichage sur le GPU, c’est quand même vexant d’avoir des cartes vidéo aussi moyennes.

  2. A voir, je dirais que ça sera Cairo. Qt4 est gentiment parti pour en implémenter un bout.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: