Chausse-Coq

Maison de Quartier de Chausse-Coq © Fondation Genevois pour l'Animation Socioculturelle

Hors donc, ce week-end, je suis allé à la convention de jeu de rôle de Chausse-Coq. Ce n’est certaine­ment pas la plus grande convention – elle a lieu dans une maison de quar­tier dans la vielle ville de Genève – mais l’ambiance était sympa, je connais pas mal de monde dans l’organisation, et c’est toujours un plaisir d’y aller. J’ai maîtrisé deux parties de Rêve de Dragon. Faire jouer ce jeu en convention est pour moi presque devenu une tradition, l’univers est l’avantage d’être facile à expliquer et à comprendre. Le jeu semble aussi avoir une réputation de «  jeu de fille », si je ne suis pas très con­vaincu, c’est clair qu’il attire beaucoup de joueurs débutants, souvent les compagnes de joueurs ayant une certaine expérience.

Les deux parties étaient sympa, mais j’ai senti l’effet de la fatigue sur la seconde. Je n’ai pas fait de partie de jeu de rôle le dimanche, je suis juste passé boire un thé, bavarder, et jouer une partie de Guillotine. De fait, je ne vois pas tellement l’intérêt des parties le dimanche, il ne reste qu’une poignée d’irréductibles qui sont fatigués. Ce n’est pas tellement l’occasion de rencontrer de nouvelles têtes et je ne suis généralement pas en état de faire une bonne partie.

5 thoughts on “Chausse-Coq”

  1. Les parties du dimanche, c’est un truc de grognard, pour distinguer les Vrais Geeks du n00b moyen. La confrérie des gueules de bois, en quelque sorte. :)

  2. Je suis egalement tres sceptique sur les parties du dimanche, surtout que tout le monde accusaient plus ou moins le poid des heures. ALIAS c est un secret que la prochaine blabla. Enfin pas trop grave de toute facon venez nombreux il y aura moultes surprises!

    un orga pas anonyme ;P

  3. Quand les gens le beuglent à haute voix dans la grande salle, ce n’est plus vraiment un secret. :)

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.