Comment écrire de la fantasy et de la SF

Comment écrire de la Fantasy et de la Science-fiction – Orson Scott Card

J’ai fini de lire le très intéressant livre d’Orson Scott Card Comment écrire de la Fantasy et de la Science-fiction. Le livre aborde deux aspect de l’écriture, le premier concerne les particularités et les contraintes du monde de l’édition de la science-fiction et de la fantasy, le second concerne l’écriture à proprement parler, avec des conseils de narration et de construction de monde.

Si le premier aspect a pour moi un intérêt limité, le second m’a passionné. En effet une majeure partie des considérations tenant au récit, aux personnages et au monde s’applique à toute œuvre de création, que ce soit le scénario d’une bande dessinée ou d’un simple scénario de jeu de rôle. Le plaidoyer pour des sociétés extra-terrestres crédibles m’a certainement rappelé certains billets dans ce blog. J’ai trouvé particulièrement intéressant la discussion sur le type de récit, et le contrat entre l’auteur et le lecteur sur la nature du récit. En lisant ces explications, je me suis littéralement dit « mais c’est bien sûr! » tant l’idée m’a paru logique. Orson Scott Card présente des idées sensées et bien étayées sur les différents aspect d’une histoire de science fiction : personnages, décor, intrigue, technologie et je dois avouer qu’en général je suis d’accord avec lui.

Un point légèrement négatif, selon moi, est la traduction que j’ai trouvé plutôt moyenne. Cela était particulièrement notable dans les sections qui ont du être adaptées au monde libraire franco-phone, mais comme c’est une partie du texte qui ne m’intéressait pas tellement, ce n’est pas tragique.

4 thoughts on “Comment écrire de la fantasy et de la SF

  1. Encore un truc qui arrive deux ans trop tard, mais bon. :)

    Je vais me le commander sur la zone, j’ai d’autres trucs en attente. Dès que j’ai de nouveau une carte de crédit.

  2. Il y a un bouquin de Ursula Le Guin de 1979 en anglais, the Language of the Night, essays on fantasy and science-ficiton chez Perigee books qui était pas mal non plus sur le sujet. Mais moins direct et pragmatique.

  3. Salut,

    Perso j’ai eu l’occasion de parcourir de façon assez conséquente ses deux bouquins, et s’ils sont intéressants, je trouve qu’il vaut mieux les prendre comme une “bible”, à savoir qu’l vaut mieux piocher ça et là des passages à lire, au hasard, plutôt que de tout lire d’un coup..

    parce que pour moi le bouquin de Card n’est pas suffisamment intéressant…

    Dans tous les cas n’est pas écrivain qui veut

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.