Je ne suis pas gros, j’ai des bactéries efficaces…

Un flux RSS que je suis régulièrement est tenu par un ami biologiste. Il y fait régulièrement la synthèse de certaines nouveautés dans la recherche dans les sciences de la vie. Le dernier billet est très intéressant, il y a parle de découvertes récentes sur la graisse, plus précisément les mécanismes liés au stockage de celle-ci dans le corps humain.

Un point que j’ai trouvé intéressant est la découverte que l’obésité pourrait être lié à la présence et l’efficacité de certaines bactéries dans l’intestin de la personne. Résultat: un meilleur taux de conversion lors de la digestion, plus de calories par point weight-watcher! Comme la faune bactérienne semble être acquise à la naissance, je suppose qu’il faudra attendre un peu avant de pouvoir upgrader la faune des gens, mais je sens qu’en attendant, les commerciaux vont s’en donner à cœur joie dans les publicités pour yogourt.

One thought on “Je ne suis pas gros, j’ai des bactéries efficaces…”

  1. Sauf que les vendeurs de yaourts essayent déjà de jouer sur l’efficacité de certaines bactéries pour nous faire maigrir.

    Bon, ce n’est pas comme si ce genre de formes de vie inférieures (les publicitaires, pas les bactéries) n’étaient pas capables de dire aujourd’hui le contraire d’hier. Ça s’appelle la flexibilité.

Leave a Reply to Alias Cancel reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.