*ikon

Ateliers de Construction Oerlikon Zürich Switzerland

Un des petits mystères de la région zürichoise, ce sont les toponymes qui se terminent en -ikon. Zürich est entouré de nombreux endroits qui se terminent ainsi : Rüschlikon, Zollikon, Zumikon, Effretikon, Opfikon, Oerlikon, Dietikon, Bellikon, Uitikon, Berikon, Zufikon, Stallikon, Zwillikon, Uerzlikon…

J’ai, pour finir, trouvé une explication (en allemand), il s’agit de la forme suisse-allemande de -ingen, qui est une marque d’appartenance. La version anglaise de ce suffixe est probablement -ing, comme dans Hastings. J’ai aussi trouvé une liste plus générale de la signification de parties de noms d’endroits (en allemand toujours). La list d’endroits a disparu.

3 thoughts on “*ikon”

  1. À Genève, ce sont les “-onnex” (et variantes) qui pullulent. Il semble que ça vienne aussi d’un suffixe latin “-acus” pour dire “propriété de”.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: