Bözberg

Fleurs dans la région du Bözberg

J’ai profité du pont entre l’Ascension et le week-end pour faire un peu de vélo. Mon plan initial était d’aller de Zürich à Neuchâtel, ou du moins de voir quel part du trajet que je parviendrais à parcourir. Les prévisions météorologiques étaient déplorable, et mais je m’étais réveillé tard. Je suis néanmoins parti sous un ciel gris en suivant d’abord la route cyclable n°66 (Rapperswil—Baden) jusqu’à Baden, et à partir de là, la route du Mittelland n°5 (Romanshorn—Lausanne). À Brugg j’en ai eu assez du temps gris et de me balader dans les zones sub-urbaines du canton d’Argovie, j’ai donc suivi l’itinéraire n°56 (Seetal—Bözberg) en direction du nord, dans la région du col du Bözberg. Dès que je suis sorti de la vallée de la Reuss et grimpé les contrefort du Bözberg, j’ai eu droit à des paysages et un temps magnifique. Très joli, mais absolument pas la direction de Neuchâtel (plutôt Bâle).
J’ai donc fait demi-tour à Frick et pris la route en direction d’Aarau. Si il ne s’agissait pas d’un itinéraire Vélo-land officiel, il y avait néanmoins une piste cyclable sur la majorité du trajet en montée. Côté descente, j’allais suffisamment vite pour que les voitures ne puissent pas me dépasser facilement. J’ai pris le train à Aarau et terminé mon trajet jusqu’à Neuchâtel en train. Évidemment, n’avoir fait que Zürich-Aarau en une journée n’est réellement pas un exploit, d’un autre côté, la balade dans la région du Bözberg était très sympa. Je pense que la prochaine fois, j’essayerai la route de l’ancien régime bernois (n°34).

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.