Une voiture unitaire peut en cacher d’autres…

Wagon unitaire CFF 50 85 20-34 707-3 dans la gare de Biasca

À partir de 1954, les chemin de fer fédéraux (CFF) ont mis en service des nouveaux wagons, appelés wagons unitaires (Einheitswagen), ce fut la plus grande commande wagons jamais passée par les CFF, avec plus de 1000 unités. Ils sont devenus, avec les locomotives Re 4/4″, le train suisse par excellence.

Originellement conçu pour les grande lignes inter-cités, ce wagon sert encore sur certains trains régionaux, ce qui est plutôt honorable pour un engin conçu 15 ans avant que l’on marche sur la lune. Ce qui est intéressant, c’est que ce design typiquement suisse s’est retrouvé à des endroits surprenants, et que certains de ces wagons ont été réutilisés de manière très innovatrice.

Wagons «Schlieren» dans la gare Marchegg
Le design des wagons unitaires fut exporté vers l’Autriche, où les wagons furent construits sous license entre 1965 et 1981 et nommés Schlieren du nom de la localité à l’ouest de Zürich où se trouvaient les compagnies détentrices des droits. Là aussi les wagons furent d’abord affectés aux traffic des grandes lignes internationales avant d’être peu à peu relégué au traffic local et vendues à des opérateurs privés, en Hongrie notamment.

Le même design fut utilisé pour les wagons des rames de Trans-Europe-Express (TEE) construites en 1957 en coopération entre les chemins de fer fédéraux (CFF) et les Chemins de fer néerlandais (NS), qui lui donnèrent le nom de série RAm TEE et < code >DE-IV respectivement. Les rames furent affectées aux prestigieuses lignes TEE: Edelweiss, l’Étoile du Nord, L’Oiseau Bleu, L’Arbalète.

Un train diesel Northlander Diesel au dépot de Ontario
En 1974, les RAm cessèrent leur activité, replacées par des rames électriques. Cinq des six rames originelles furent vendues à l’opérateur canadien Ontario Northland Railway, la sixième rame avait été détruite suite à la catastrophe d’Aitrang. Dès 1979, les motrices furent abandonnées, ne supportant pas bien le climat canadien, les wagons furent tractés par une locomotive diesel EMD FP7. En fin de compte, les voitures survivantes furent rachetées, et transportées à nouveau en Europe, où elles attendent une rénovation pour un service dans un service TEE nostalgie.

S-Bahn S2 Biel-Belp, avec un wagon Jumbo-BEn Suisse, les voitures unitaires en service chez les Chemin de Fer Fédéraux furent révisées, équipées de portes automatiques et de l’air conditionné. Le BLS (Bern-Lötschberg Simplon) a pris une approche plus dramatique avec la transformation Jumbo-B: une voiture unitaire est coupé en deux et équipé au centre d’une partie surbaissée, fixée sur une bogie Jacobs. Ces voitures furent mis en service en 2007 et disposent de l’air conditionné, de toilettes fermées, et sont accessibles aux chaises roulantes…

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.