Addresses & Décodeurs

Contrôleur Märklin Infra-rouge

Lorsque les trains miniatures étaient analogies, les choses étaient relativement simple, la vitesse était déterminée par le voltage présent sur les voies, la direction était fixée soit par la polarité des voies (courant continu), soit par un bit unique d’information stocké dans un relais dans la locomotive (courant alternatif). Une impulsion permettait d’inverser ce bit de direction.

À partir de 1985, Märklin a introduit un système numérique : la tension sur la voie est continue et chaque locomotive a son état propre, vitesse, direction, états des feux, etc, cet état est mis à jour par des messages transmis sur la voie. Si cela sonne comme un réseau informatique, c’est parce que c’en est un.

Cela signifie aussi que chaque locomotive a sa propre adresse. Dans le système original, l’adresse était encodée par des interrupteurs DIP. Les modèles plus récents (FX) sauvegardent cette information dans leur firmware. La dernière génération (MFX) utilise un système d’attribution d’adresse automatique.

Comment connaître l’adresse d’une locomotive ? Si elle est encodée grâce à des interrupteurs, il suffit de l’ouvrir. Si c’est une locomotive MFX ce n’est pas un gros problème. Mais comment faire pour une locomotive FX? Je me suis retrouvé dans le cas où j’avais changé l’adresse d’une locomotive sans noter la nouvelle adresse (duh). La mobile station devrait être capable de détecter une locomotive, mais cela ne marche pas très bien.

Comme mentionné dans mon billet précédent j’ai acquis le contenu de plusieurs set de départ qui incluait des contrôleurs basés sur le système delta. Ces contrôleurs ont des fonctionnalisés très limitées : ils ne peuvent contrôler que 4 locomotives avec des adresses très précises, et on ne peut qu’accéder qu’à 4 fonctions (en plus de la lumière).

Au début, je les avais simplement mis dans un coin, vu qu’ils ont bien moins de fonctionnalités que la Mobile Station, ils ont l’avantage d’être plus compacts – la logique de contrôle est incluse dans un rail. J’en utilise donc un pour tester mon module. Après avoir étudié la documentation, j’ai réalisé qu’ils permettent de reprogrammer l’adresse d’une locomotive (sans avoir besoin de connaître l’adresse actuelle).

Le manipulation est relativement simple : mettre le contrôleur sur l’adresse désirée, mettre la locomotive sur le rail, connecter le rail d’alimentation au courant en maintenant enfoncée la touche d’inversion de direction. Les lumières de la locomotive clignotent, il faut un certain temps pour que la locomotive soit mise à jour. Il y a probablement une manière de faire la même manipulation avec la Mobile Station, mais elle est cachée dans les menus.

Les adresses allouées par le contrôleur infra-rouge correspondent au 4 addresses du système Delta (1995), résumé par la table suivante.

Position Addresse Type
78 Vapeur
•• 72 Diesel
••• 60 Automotrices
•••• 24 Électrique

Le contenu de la dernière colonne correspond au type de la locomotive associé à l’adresse dans le système Delta. Cette convention est encore souvent utilisée pour attribuer les adresses par défaut dans les set de départ.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.