La Saga du Paradoxe Perdu

Au Paradoxe Perdu

Le Paradoxe Perdu est un des rares commerces que je visitais régulièrement à Genève et dont je connaissais le nom du propriétaire : Jérome. Librairie de science-fiction, on y trouvait des livres, comics américains, des art-books, des portfolios, mais aussi des mangas (chose rare à l’époque), des miniatures et divers articles de merchandising liés au cinéma. Bref une bouffée d’air frais pour moi qui était habitué à la science-fiction traduite en français. C’est l’endroit où j’ai découvert beaucoup d’auteurs et d’illustrateurs qui m’ont beaucoup influencé.

Lorsque je l’ai découvert, le magasin était à la rue des Bains, et très étroit, je vivais dans l’illusion qu’il y avait un trésor caché dans une des nombreuses boîtes qui encombraient le petit local, c’est une illusion qui s’est dissipée lorsque le Paradoxe a déménagé à la place Grenus dans un local plus spacieux. J’ai cessé de fréquenter le magasin en 2005 lorsque je suis parti au Japon, et que je me suis installé à Zürich ensuite. Le magasin a déménagé dans un autre quartier genevois en 2011, je n’ai jamais été dans ce nouvel emplacement. Il a finalement fermé en 2015.

Le propriétaire, Jérôme Piroué a mis en place un blog qui raconte l’histoire de ce commerce, intitulé . C’est une lecture très intéressante que je recommande vivement.

Leave a Reply