Déploiement

Attelage à Vis

Qui dit système dit amélioration : réforme des programmes scolaires, procédure administrative simplifiée, standards techniques, languages de programmation. Remplacer un système X par un système Y est un thème récurrent dans nos sociétés. Si on parle beaucoup de l’efficacité, généralement à la hausse, on parle moins des coûts de transition.

Une vertu d’un système, aussi mauvais soit-il, est que les gens qui l’utilisent s’y sont habitués. Ce qui veut dire que durant une certaine phase de transition, ils seront moins productif avec le nouveau système. Il faudra pas mal de temps pour que l’amélioration amortisse.

Imaginons que l’on remplace un processus par un autre, 10% plus efficace, durant les 3 premiers mois après la transition, le système ne fonctionne qu’à moitié, les 3 suivants il fonctionne aussi bien que l’ancien et ensuite le gain escompté se réalise. Il faut 15 mois de productivité à +10% pour compenser 3 mois à -50%, donc il n’y aura de gain effectif qu’après 21 mois, plus d’un an et demi.

Tout cela implique qu’on ne change plus le système durant la période qui suit la transition : un nouveau changement durant cette période de 21 mois ferra que la transition précédente est une perte. De ce point de vue, il vaut mieux attendre et grouper plusieurs changements, même si cela implique une transition plus douloureuse, et avoir ensuite une période de calme.

En général les transitions sont moins propres, il y a toujours un autre système, un autre processus qui dépend de l’ancien système et la transition ne peut pas être fait instantanément. Si vos élèves ont congé tout le jeudi, un écosystème de cours du jeudi va exister, si vous changez les programmes scolaires, il va falloir gérer les redoublants, les personnes qui avaient des dispenses pour telle ou telle partie du programme.

On retrouve les même problèmes en informatique, avec en plus le problème qu’on peut de moins de moins simplement arrêter le programme pour le remplacer. On déploie donc le nouveau en parallèle avec l’ancien, avec une transition graduelle. Pour les systèmes physiques, la transition est encore bien plus difficile : la majorité des wagons de marchandises et de nombreux wagons passagers d’Europe utilisent encore l’attelage à vis, qui date du début du XXe siècle, et n’a pour ainsi dire que des défauts, vu la quantité de matériel en service qui utilise ce standard, la transition a toujours été repoussée.

Liked it? Take a second to support Thias on Patreon!

Flattr this!

Leave a Reply