Livres Algorithmiques

📚

Une hypothèse sous-jacente à toutes les discussions sur les droits d’auteurs est l’idée qu’un livre est écrit par un humain. Je suis tombé sur un livre de nature intéressante : Bahnhof Zürich Wollishofen, un livre édité par Betascript Publishing, ISBN : 978-613-4-74816-2. Ce bouquin de 124 pages a donc pour thème la gare en bas de chez moi, la description du livre note que : Please note that the content of this book primarily consists of articles available from Wikipedia or other free sources online.Le premier auteur est un certain Lambert M. Surhone, c’est une personne plutôt prolifique : sur le site de MoreBooks.de, il a publié 356’239 ouvrages.

Je ne suis clairement pas le seul à m’interroger sur Lambert M. Surhone, Pagan Kennedy se pose des questions similaires dans un article du New York Times de 2011. À l’époque il avait trouvé plus de 100’000 livres. Selon la wikipedia, la société mère, VDM Publishing (oui je sais), est une author mill, i.e. une maison d’édition qui mise plus sur la quantité que la qualité. Mais même en maltraitant les auteurs de mille manières, la filiale Betascript ne peut pas produire 100’000 livres par an (ce qui revient à plus de 270 par jour). Il faut des algorithmes pour faire ça.

Évidemment, ces livres n’ont aucun intérêt, il s’agit surtout de piéger des naïfs qui cherchent un ouvrage de référence sur un sujet précis. Des morceaux de wikipedia assemblés par un algorithme pour 40€, c’est plutôt cher, mais si l’on compare cela aux rapports techniques et autres ouvrages académiques produits par des politiciens de tout poil et qui se révèlent aussi être du même niveau, c’est plutôt donné. De fait, dans les deux cas, ce ne sont pas des livres pour lire, juste des livres pour vendre.

Le point crucial c’est que ces productions bénéficient des mêmes protections, des mêmes avantages que les vrais livres, de fait, ce sont des vrais livres, je doute qu’il existe des critères objectifs pouvant déterminer si un livre a été écrit par un humain ou un algorithme.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: