Il nous faut du riz, beaucoup de riz

Quand j’étais gamin j’étais fasciné par la couverture de l’album de bande dessinée Astérix et Cléopatre, il était en effet écrit le plus grand album de bande dessiné jamais réalisé avec d’imposant chiffres, rames de papier, litres de café, nombre de crayons, etc. Ceci dans le plus pur style des annonces de peplums (pepli?).

Ce matin j’ai un peu cette impression. Durant les fêtes, un confrère de KEK qui travaille avec moi CERN a ramené du Japon du thon et de l’umeshu (梅酒), du vin fait avec les prunes de son jardin. Il a donc proposé de faire une soirée de dégustation de nourriture japonaise. La chose a intéressé beaucoup de personne et rapidement pris en ampleur. Hier soir, il y a donc eu douze personnes chez moi. Ni moi, ni les collègues qui m’ont aidé dans cette entreprise n’avions d’idée claire sur combien de nourriture douze personnes peuvent manger. Nous avions donc vu grand (musique grandiose)

  • 1 paquet de gingembre vinaigré (紅しょうが)
  • 1 paquet de prunes vinaigrées (梅干し)
  • 1 paquet de kampyo (かんぴょう)
  • 30 feuilles de nori (海苔)
  • 12 plaquettes de mochi (餅)
  • 12 paquets de dashi (出汁)
  • Une boîte de wazabi (山葵)
  • Un paquet de miso (味噌)
  • Un paquet de nouilles de sarrasin (蕎麦)
  • 1 kilo de haricots rouges (小豆)
  • 2 bottes de ciboulette
  • 3 bottes d’oignons nouveaux
  • 4 pots de germes de soja
  • 4 concombres
  • 3 navets longs
  • 4 poitrines de poulet
  • 4 oignons jaunes
  • 12 œufs
  • 1 paquet de crevettes
  • 1 bouteille de Mirin (味醂)
  • 2 bouteilles d’Umeshu (梅酒)
  • 500 grammes de saumon
  • 800 grammes de tofu tendre
  • 2 bouteilles de sauce soja (醤油)
  • 2 bouteilles de saké (酒)
  • 2 kilos de thon rouge
  • 26 bouteilles de bière Saporo (サッポロ)
  • 2 kilos de riz

Ça fait beaucoup de choses. Trop, en fait. Est-ce que vous avez déjà cuit deux kilos de riz? Ça donne beaucoup de riz.
Les invités se sont régalés et ont beaucoup mangé, mais ce sont des humains. Il y a eu des restes, beaucoup de restes.
Heureusement que la nourriture était délicieuse. Grâce à mon collègue, j’ai pu apprendre pas mal de trucs pour cuisiner japonais.

Donc, je suis en train de ranger (enfin là, je procrastine). J’ai fait appel au ban et l’arrière ban pour m’aider à manger tous ces restes. En fait, je crois que je vais les regarder manger, parce que je n’ai pas réellement faim. J’ai l’impression d’être à présent constitué à 25% de sushi.

3 thoughts on “Il nous faut du riz, beaucoup de riz

  1. Ah zut, si je n’avais pas du boulot urgent je serais venu t’aider à regarder. Et puis à boire ton vin de prune :P

  2. Tiens, ça me fait penser (tout arrive)… Lundi passé j’ai fait du chili con carne. J’en ai fait trop, bien entendu, et moi les 25% qui restent c’est des tortillas et des haricots rouges :P Le reste c’est du nerf, du muscle, du gras et des os.

  3. Tu as raté le vin de prune fait avec les prunes du jardin, un délice. Naturellement il n’en reste plus :-P

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.