Le petit atlas des langues de suisse-alémanique

Lorsqu’on vit dans un contexte donné, il est toujours difficile d’apprécier ce qui est normal de ce qui est une bizarrerie locale. Même si le est un sujet de discussion et de rancœur récurrent en Suisse-romande, on insiste peu sur le fait que c’est quelque chose d’assez spécial : il ne s’agit pas d’un dialecte, mais d’un groupe de dialectes assez fortement différenciés, l’usage du dialecte est présent à travers toutes les couches sociales, et les gens qui parlent ses dialectes sont habituées à se comprendre entre-eux.

Le général de Gaulle aurait dit Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe plus de 300 sortes de fromage ? En suisse la question à poser serait plutôt : comment voulez-vous diriger un pays où il existe plus de 25 mots pour parler d’un bonbon ? Par bien des aspect la situation est plus exotique que ce décrivent bien des auteurs de Fantasy qu’ils soient anglo-saxons ou français.

Kleiner Sprachatlas der deutschen Schweiz
, ,
Infographie : Manfred Renn
Huber Verlag
ISBN : 978-3-7193-1524-5

Le petit atlas linguistique de la suisse-alémanique (Kleiner Sprachatlas der deutschen Schweiz) est un livre très intéressant qui établit une carte linguistique de la Suisse, pour 120 mots on y trouve la carte de la suisse et les différents mots et prononciations à travers le territoire. En face de la carte se trouve une page d’explications.

J’ai trouvé très intéressant de voir à quelle zone géographique se rattachent les mots que j’utilise. En général il s’agit des mots de la région Zürich-Thurgovie, mais parfois il semblerait que j’utilise des mots de la région bernoise, typiquement quand c’est un mot qui a été importé du français (ce qui est assez commun).

Plus généralement, les cartes révèlent une complexité fascinante, qui ne correspond pas tellement à ce que l’on pourrait attendre si on lit la wikipedia : un certain nombre de dialectes clairement distincts et séparés à cause du cloisonnement social et géographique. Au lieu de cela, chaque mot révèle une carte différente, un peu à l’image de l’histoire suisse : alliés pour un mot, deux régions peuvent se retrouver opposées pour un autre. Au delà des mots, les pages contiennent des explications intéressantes sur les phonèmes, la grammaire.

En bref, un livre intéressant si vous êtes curieux à propos du suisse-allemand et la structure des langues de manière plus générale.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.