Ganbarir

Ganbarir, verbe
Emploi intransitif : Tenter une action avec toute son énergie sans remettre en question l’action, sa raison d’être ou les modalités qui font que l’action ne réussit pas.

La machine ne fonctionnait pas : le ciel continua à descendre, mais les shadocks ganbarirent et pompèrent de plus belle.

Jacques Rouxel

Étymologie et Histoire. Emprunt linguistique du japonais ganbaru (頑張る) : essayer très fort. Le mot a pris en français un sens plus restreint et péjoratif. Pour la conjugaison, voir [1].

2 thoughts on “Ganbarir”

  1. Les verbes français s’obstiner ou s’entêter sont utilisés dans le même sens péjoratif que celui que vous donnez à votre néologisme.

    Sauf si c’est dans le sens trouvé sur Wikipedia (http://en.wikipedia.org/wiki/Ganbaru) où il y a une idée de persévérance alliée à une ténacité indéfectible afin d’atteindre atteignable mais nécessitant une énergie colossale. Mais ce n’est pas le sens que vous lui donnez en français quand vous l’utilisez dans le contexte shadock.

    Dès lors, pourquoi vouloir introduire un néologisme quand le terme français existe ?

  2. Question intéressante, pourquoi est-ce que je m’obstine à introduire des néologismes sur l’obstination envers et contre les règles et les mots existants? Par obstination principalement :-P

    S’obstiner a un implication d’aller contre le système, ganbarir implique une dépense colossale d’énergie tout en allant dans le sens du système. Je m’obstine à introduire des néologismes (contre les règles du français), l’académie ganbarrit à introduire des mots français pour l’informatique.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: