Impressions du Japon

La baie de Shimoda

Je suis donc retourné au Japon, à peu près un an et demi après mon voyage précédent. Là où j’admirais le sakura, les feuilles commençaient à jaunir. J’étais malheureusement trop en avance pour admirer le momiji, le moment où les feuilles des érables deviennent rouge vif. Au delà du passage des saisons, naturellement, le Japon a vécu le plus grand tremble­ment de terre des temps modernes.

Comme je suis me suis pas approché de l’épicentre, je n’ai pas pu voir les effets directs du séisme, mais d’autres signes, plus subtils, étaient visibles un peu partout. Le plus frappant était l’apathie générale : les hôtels sont vides, à Shimoda, une station thermale très populaire au sud de Tōkyō, j’étais la seule personne dans les thermes. Même si c’était un jour de semaine, cela paraissait exagéré, l’hôtel m’a même upgradé ma chambre, quelque chose de plutôt inhabituel au Japon.

L’autre chose frappante était l’absence d’étrangers. Quand on est habitué à une petite ville comme Kanazawa, où les occidentaux sont rares, et qu’on les connait fondamentalement tous, je les remarques toujours lorsque je suis ailleurs au Japon. Français sur l’axe culturel Tōkyō – Kyōto, germaniques dès qu’il s’agit de gravir une montagne, américains bruyants à Tōkyō. Là, personne, tout au plus quelques rares hommes d’affaires dans le Shinkansen et quelques retraités américains à Asakusa.

Puis viennent les signes plus subtils de la pénurie de courant à présent terminées : affiches un peu partout, panneaux expliquant, dans les gares, que telle ou telle devanture est éteinte pour des raison d’économie. On sent l’action précipitée, on a coupé sans chercher la logique : à côté de la devanture éteinte, de gigantesques écrans, à côté de la gare les pachinkos inondent le voisinage de bruit et de lumières criardes.

Les publicités pour l’électro-ménager promettent des économies d’énergie pour les nouveaux appareils, mais l’hiver s’approche, et si elles sont plus discrètes, les publicités pour des chauffages électriques sont omniprésentes. D’une meilleure isolation, nul ne parle. De fait, la télévision parlait peu de Fukushima, et beaucoup de la Thaïlande inondée.

Durant mes précédents voyages, j’avais toujours cédé à la tentation et acheté une de ces babioles informatiques qui font la réputation d’Akihabara, le quartier technophile de Tōkyō, cette fois-ci je n’ai acheté que des câbles et de un support pour fixer mon iPhone sur mon vélo. Pratique, mais on ne peut pas exactement parler de haute technologie.

Apple semble avoir réussi l’impossible : pénétrer le marché japonais, mais aussi et surtout l’esprit des japonais. Dans la commune où j’ai vécu, Nomi, la grande rumeur est de savoir si la nouvelle usine construite par Toshiba sur la colline à côté de JAIST va produire des écrans pour l’iPhone, Apple nie, naturellement, mais cela ne fait qu’alimenter la rumeur. Dans la province d’Ishikawa qui attend toujours la venue Shinkansen depuis Tōkyō, c’est un symbole.

Paradoxalement, l’influence culturelle américaine semble être au plus bas, les nouvelles marques portent des noms français – j’ai beaucoup aimé « Bises Opaques » – ce qui était déjà le cas quand j’habitais au Japon. Ce qui est nouveau, pour moi, c’est la recrudescence de mots allemands: une ligne de parfum « Auslese », et un magazine féminin « Frau ».

flattr this!

Départ de JAISTLeaving JAIST

昨日北陸先端科学技術大学院大学から出かけました。 今からちスイスへ帰る前にょっと日本で旅行します。

Yesterday I left JAIST. From now on, before returning to Switzerland, I will travel a little bit in Japan.

Hier j’ai quitté JAIST. À présent, avant de rentrer en Suisse, je fais un petit voyage au Japon.

flattr this!

View from JAIST

View from JAIST

While playing with Google Earth, I realized that it now contained the outline of JAIST. I first thought that somebody had uploaded the outlines of the buildings of nearby village Ōkuchi. Now nobody is going to modelize those in his free time. It seems Google Earth now contains the outlines of all the buildings of Japan. My feeling is that this data comes from the same data source used by most GPS programs here: many of them display the oultines of the buildings on the screen. The fact that the Guesthouse, where I life seems not be present confirms this. The guesthouse was built less than five years ago. Still, this is impressive.

The screenshot shows the JAIST buildings viewed from the North. The buildings in the foreground are the buildings on the Ishikawa tech center, the large buildings in the center with the green mark are the towers that contain the computer science and the material departement, the small structures in front are technical annnexes, including the air conditionning systems and the liquid nitrogen tanks. The valley behind leads to the village of Ōkuchi.

flattr this!

WorkplacePlace de Travail

photograph of my work-space

The carpet in our lab had to be changed, so we had to pack everything, move out and move in again. Finally, yesterday, I managed to set up again my work space, so I took a photogram while things were still nice and clean.

I basically work with three display, my main work station is my Mac OS X laptop, which is hooked to a large Apple LCD display. The display also acts as Firewire and USB hub, where many peripheral are connected, an iSight camera, a wireless mouse, two external hard drives and a label printer. I use the laptop screen as a secondary display that contains notes, or for instance my day’s calendar. The screen on the right the one of Sun station provided by JAIST. It runs Solaris 2.9 and Gnome 2.0. I don’t use its desktop features, which are quite weak. I mostly use this and other work station to run distributed programs, and do debugging. Once things are ironed out, I usually do experiments on our cluster where there are less interferences.

flattr this!

JAIST maintenance and power-cut

Our lab’s web server, where many of the graphical files of this blog are stored is offline until monday for two reasons, we are moving the servers from the 9th to the 8th floor and at the same time JAIST is doing a large maintenance on the school electricity and water systems followed by a network maintenance. The moving should be finished on monday evening (Japanese time), but I will probably be off the net until then.

flattr this!