Impressions du Japon

La baie de Shimoda

Je suis donc retourné au Japon, à peu près un an et demi après mon voyage précédent. Là où j’admirais le sakura, les feuilles commençaient à jaunir. J’étais malheureusement trop en avance pour admirer le momiji, le moment où les feuilles des érables deviennent rouge vif. Au delà du passage des saisons, naturellement, le Japon a vécu le plus grand tremble­ment de terre des temps modernes.

Comme je suis me suis pas approché de l’épicentre, je n’ai pas pu voir les effets directs du séisme, mais d’autres signes, plus subtils, étaient visibles un peu partout. Le plus frappant était l’apathie générale : les hôtels sont vides, à Shimoda, une station thermale très populaire au sud de Tōkyō, j’étais la seule personne dans les thermes. Même si c’était un jour de semaine, cela paraissait exagéré, l’hôtel m’a même upgradé ma chambre, quelque chose de plutôt inhabituel au Japon.

L’autre chose frappante était l’absence d’étrangers. Quand on est habitué à une petite ville comme Kanazawa, où les occidentaux sont rares, et qu’on les connait fondamentalement tous, je les remarques toujours lorsque je suis ailleurs au Japon. Français sur l’axe culturel Tōkyō – Kyōto, germaniques dès qu’il s’agit de gravir une montagne, américains bruyants à Tōkyō. Là, personne, tout au plus quelques rares hommes d’affaires dans le Shinkansen et quelques retraités américains à Asakusa.

Puis viennent les signes plus subtils de la pénurie de courant à présent terminées : affiches un peu partout, panneaux expliquant, dans les gares, que telle ou telle devanture est éteinte pour des raison d’économie. On sent l’action précipitée, on a coupé sans chercher la logique : à côté de la devanture éteinte, de gigantesques écrans, à côté de la gare les pachinkos inondent le voisinage de bruit et de lumières criardes.

Les publicités pour l’électro-ménager promettent des économies d’énergie pour les nouveaux appareils, mais l’hiver s’approche, et si elles sont plus discrètes, les publicités pour des chauffages électriques sont omniprésentes. D’une meilleure isolation, nul ne parle. De fait, la télévision parlait peu de Fukushima, et beaucoup de la Thaïlande inondée.

Durant mes précédents voyages, j’avais toujours cédé à la tentation et acheté une de ces babioles informatiques qui font la réputation d’Akihabara, le quartier technophile de Tōkyō, cette fois-ci je n’ai acheté que des câbles et de un support pour fixer mon iPhone sur mon vélo. Pratique, mais on ne peut pas exactement parler de haute technologie.

Apple semble avoir réussi l’impossible : pénétrer le marché japonais, mais aussi et surtout l’esprit des japonais. Dans la commune où j’ai vécu, Nomi, la grande rumeur est de savoir si la nouvelle usine construite par Toshiba sur la colline à côté de JAIST va produire des écrans pour l’iPhone, Apple nie, naturellement, mais cela ne fait qu’alimenter la rumeur. Dans la province d’Ishikawa qui attend toujours la venue Shinkansen depuis Tōkyō, c’est un symbole.

Paradoxalement, l’influence culturelle américaine semble être au plus bas, les nouvelles marques portent des noms français – j’ai beaucoup aimé « Bises Opaques » – ce qui était déjà le cas quand j’habitais au Japon. Ce qui est nouveau, pour moi, c’est la recrudescence de mots allemands: une ligne de parfum « Auslese », et un magazine féminin « Frau ».

Sakura in Kanazawa

金沢の桜 / Sakura in Kanazawa

Sakura in Kanazawa

今年の日本の旅は桜を見る積もりでした。金沢に到着するの時は城の公園の花が満開で空が陽光でとっても良かったです。奇麗な写真を取ってました。

My plan for this year’s trip to Japan was to see blooming of cherry trees (sakura). I was very lucky: the day I arrived in Kanazawa, the flowers were in full bloom and the sky was clear blue. I took beautiful pictures.

Mon but durant mon périple nippon de cette année était de voir la floraison des cerisiers (sakura). J’ai été très chanceux : le jour de mon arrivée à Kanazawa, les fleurs étaient pleinement écloses et le temps magnifique. J’ai pris de très belles photos.

Diesjähriges Reise nach Japan hatte ich das Ziel, die Kirschblüte (Sakura) zu sehen. Ich hatte Glück: als ich in Kanazawa angekommen war, waren die Blumen in voller Blüte. Ich habe viele schöne Fotografien gemacht.

北鉄石川線が終わりますHokuriku Tetsudō will closeFermeture de Hokuriku Tetsudō

Hokutetsu - ⓒ Wikimedia Commons

北陸新聞と北鉄石川線が終わります. 車ない学生は北陸先端科学技術大学院大学から金沢に行きたいのでどするんですか?石川で住んでいる時善く乗りました。(なかのブログから)

According to the Hokoku Shinbun, the local train line Hokuriku Tetsudō will close. How will students who don’t have a car go from JAIST to Kanazawa? When I lived in Ishikawa, I often rode that train.

Selon le journal local Hokoku Shinbun, la ligne de train locale Hokuriku Tetsudō va fermer. Comment les étudiants qui n’ont pas de voiture vont ils aller de JAIST à Kanazawa ? Lorsque je vivais à Ishikawa, je prenais souvent ce train.

辰口祭りTatsunokuchi Festival Festival de Tatsunokuchi

Tatsunokuchi matsuri

今年まだ三回で辰口祭りで踊りました。雨がちょっと降ってが楽しかったです。

This year again, I have danced for the third time at the Matsuri in Tatsunokuchi. The rain fell a little, but it was fun.

Cette année, j’ai dansé pour la troisième fois au Matsuri de Tatsunokuchi. Malgré une légère pluie, c’était très sympatique.

Dieses Jahr hab ich für das dritte Mal im Tatsunokuchi Matsuri getanzt, obwohl es ein bisschen geregnet hatt, war es toll.

Facebook photos

Map of Japan - 日本の地図  - Carte du Japon - Karte von Japan

日本旅行 / Trip to Japan / Voyage Nippon

Map of Japan - 日本の地図  - Carte du Japon - Karte von Japan

八月十八日で休みに日本へ旅行します。長野の山で猿を見て金沢と大阪で友達と合って楽します。二十三日に辰口の祭り参加したいです。

On the 18th of August, I’m going for a trip to Japan for holi­days. I look forward to see the mon­keys in the moun­tains of Nagano and meeting friends in Kanazawa and Ōsaka. I would like to parti­cipate to the festi­val in Tasunokuchi on the 23rd.

Le 18 août, je pars en voyage de vacan­ces au Japon. Je me réjouis de voir les singes dans les mon­tagnes de Nagano et de ren­contrer mes amis à Kanazawa et Ōsaka. J’aimerais parti­ciper au festi­val de Tatsunokuchi le 23.

Am 18ten August gehen ich auf Japan Ferien machen. Ich freue mich, die Affe in den Bergen von Nagano zu sehen und freunde in Kanazawa und Tōkyō zu treffen. Ich möchte an 23ten in Tatsunokuchi am Volksfest teilnehmen.