La reine des Amazelles

La reine des Amazelles
 Scénario Rêve de Dragon
Texte de Matthias “Thias” Wiesmann
 Illustrations de Lucie Bodin

Une constante que l’on retrouve dans la majorité des univers médiéval fantastiques est la présence d’elfes, c’est en même temps un cliché et un symbole. Un aspect intéressant de l’univers de Rêve de Dragon c’est qu’on n’y trouve pas les créatures associées aux genre : elfes et orques.

Il faut noter que ci ces créatures ne sont pas décrites dans les règles, elles ne sont pas non plus explicitement exclues. J’ai donc rencontré des gardiens des rêves qui ont introduit de telles créatures, soit en tant que personnages non joueurs (PNJ) ou même personnages joués (PJ). Si certains affirmeront qu’il s’agit là d’une rupture de style, ce n’est certainement pas une violation des règles inhérentes au jeu.

Naturellement, j’allais tôt ou tard tenter l’expérience et écrire un scénario avec des elfes. La question intéressante étant, comment rendre cette idée intéressante, comment prendre ce cliché et l’intégrer au monde de Rêve de Dragon ?

Nous avons des humanoïdes éternellement jeunes, très sensuels, visiblement capable de relations avec des humains : chaque fois qu’il y a des elfes, la question des demi-elfes pointe son nez. En même temps, ces elfes ne semblent jamais réellement se reproduire, d’avoir d’enfants. Sans surprise, les images d’elfes sont surtout féminines, vu le nombre de demi-elfes, on peut se dire que les elfes masculins sont plutôt décoratifs.

Les voyageurs rencontrent un groupe de créatures mystérieuse : des amazelles. Leur reine, qui se fait appeler la Comtesse Helga, les engage de force dans une quête curieuse: entrer dans la bibliothèque de la ville voisine Scam, y réparer la fresque et remonter grâce à elle dans le temps pour retrouver un amazelle mâle qui permettrait à la Comtesse d’obtenir une descendance. En effet, toutes les amazelles du groupe sont en apparence des femmes.

Le reine des Amazelle part de cette idée, le texte était initialement intitulé La reine des elfes, après discussions j’ai décidé d’utiliser le terme Amazelle gracieusement suggéré par Vermer. De fait, j’ai eu pas mal de peine avec le nom des personnages, et la schizophrénie de la reine dans le scénario a été inspiré par ces problèmes. Le scénario mis en page a été illustré par Lucie Bodin, c’est le premier scénario que je publie avec une vraie couverture. Le texte est disponible au format PDF comme celui-ci inclut les illustrations en haut résolution, le fichier est assez gros (≈80 MB). Si cela pose un problème, contactez moi, je génèrerais un fichier plus petit.

Flattr this!

One thought on “La reine des Amazelles

Leave a Reply