Le jour où les enfants attraperont les pigeons

🐦

Sur une place, un enfant. Il marche à peine. Il essaye d’attraper un pigeon. Le pigeon s’envole au dernier moment. Depuis des siècles, probablement, la même interaction se produit. Le résultat est satisfaisant, consensuel : le pigeon n’a certainement pas envie d’être trituré et les parents de l’enfant n’ont probablement pas envie que leur progéniture touche un animal à la propreté douteuse. L’enfant pense peut-être qu’il a une chance d’attraper le pigeon, ou alors, il ne considère pas ses chances, ses probabilités, uniquement le fait qu’il veut attraper l’oiseau. Moi, je me demande si cette situation peut changer. Si les pigeons, chaque jour quelque peu plus apprivoisés, se laisseront un jour caresser. Je considère la limite étroite entre parasite, animal domestique et symbiote. L’enfant s’élance maladroitement, les bras légèrement levés en direction d’un autre volatile. Un instant nos énergies sont fixées sur la même finalité, unis contre la masse conservatrice des parents et des pigeons. L’oiseau s’envole et je me remet en route…

Flattr this!

One thought on “Le jour où les enfants attraperont les pigeons

Leave a Reply