Vocabulaire Serbe

Vocabulaire Serbe 🇸🇷 19'500 mots 
 Thomas P. Koziara © Aurifera SA 2015

J’ai commencé mon étude de la langue Serbe avec le Guide de conversation serbe de poche des éditions Assimil. C’est un livre bien écrit et utile, avec la bonne attitude à mon sens – ne pas trop se soucier d’une grammaire exacte, l’important c’est de parler. Si le texte est traduit de l’allemand, ce n’est pas quelque chose que j’ai remarqué à la lecture. Malheureusement, comme son nom l’indique, c’est un tout petit livre, et la section de vocabulaire est très fine.

Si les noms communs serbes sont très souvent de souche latine ou allemande, les verbes me posent plus de problèmes. J’ai donc décidé de trouver un livre de référence pour le vocabulaire. Je suis tombé sur le livre Vocabulaire Serbe – 19’500 mots de Thomas P. Koziara aux éditions Aurifera et je l’ai commandé.

Vocabulaire Serbe

Aurifera SA
ISBN : 978-1-51876619

Ce livre est probablement plus le mauvais ouvrage de référence que j’ai jamais eu entre les mains, plus une escroquerie qu’autre chose. Le texte est exactement ce que le titre indique : 19’500 mots en serbe et en français, exécuté par un grouillot minimaliste.

Le texte n’a pas de préface, d’explication, ou de table des matières, juste une liste de mots, la version serbe cyrillique puis la version française sur deux colonnes. La liste de mot n’a aucune structure, ils sont dans un ordre aléatoire, il n’y a ni thème, ni référence, ni même un index alphabétique. Impossible donc de rechercher un mot dans l’une ou l’autre langue. La langue serbe a trois genres pour les noms propres, est-ce que cette liste les définit ? non. Vous espériez avoir la translitération pour chaque mot ? Pas de chance.

En guise de quatrième de couverture, un visage stylisé, l’auteur, qui a aussi une page web un très bel exemplaire de page web horrible du siècle dernier, avec, comme il se doit, une musique de fond MIDI au piano. D’après son profil, l’auteur, un historien, connaît cinq langues : l’anglais, l’allemand, le latin, le polonais et le russe. On notera la totale absence du serbo-croate ou du français, compétence superfétatoire pour écrire un livre franco-serbe. Le profil annonce aussi qu’il a écrit 1055 livres de vocabulaire étranger, s’ils sont de la même qualité que le vocabulaire serbe, ce n’est pas très étonnant, je pense pouvoir faire mieux avec quelques scripts Python.

Voici par exemple les premiers mots de la seconde colonne de la première page :

Serbe Français Note
манастир Couvent Traduire manastir par monastère, ça aurait été trop simple
Обраћивање Cultivation
Потреба Indigence Traduire potreba par pauvreté, ça aurait été trop simple.
Богатсво Richesse
Молити Priez Pourquoi un impératif ?
Ma femme affirme que ce mot serait mieux traduit par supplier (en anglais beg).
Радионица Atelier
Сервис Service Servis se traduit par Service, qui l’eut crû

J’ai demandé à ma femme, qui est Serbe, de jeter un œil à ce bouquin, rien que pour la page 135, elle a trouvé deux fautes, et elle ne parle pas le français…

Bref, Vocabulaire Serbe de Thomas P. Koziara est un livre qui a été assemblé à partir d’une vague liste de vocabulaire criblée d’erreurs, à n’acheter sous aucun prétexte. J’hésite entre l’amateurisme le plus absolu, ou une lamentable escroquerie, vu le portrait pitoyable de l’auteur je penche pour une déprimante synthèse des deux.

Flattr this!

2 thoughts on “Vocabulaire Serbe

  1. Comment as-tu acheté cette parodie du livre ? On peut le feuilleter sur amazon.fr.
    PS. s/манасир/манастир/

  2. Sur amazon.de, mais depuis un téléphone mobile, j’étais en voyage. La prévisualisation n’était soit pas disponible, soit inutilisable.
    Corrigé, merci.

Leave a Reply