USB Type C connector

The C in USB C stands for Confusion

The industry is slowly moving to the USB C connector, while this might sound like just an incremental change, yet another standard, I think this has the potential to change many things, but also to confuse users a lot.

The USB C connector has the following features:

  • Symmetrical: USB-C cables have the same connector at both ends
  • Alternate Mode: the USB-C connector can carry USB signals, but also other protocols like , , and MHL.
  • High power delivery, up to 60W which is enough to charge a laptop.
  • Reversible, no longer will you have to flip the connector five times until you got it right

How standards proliferate – situation there are 14 competing standards – ridiculous we need to develop one universal standard that covers everyone's use cases. Yeah!  Soon 
situation there are 15 competing standards.

These features mean that a laptop can just have one type of port, and the same port can be used to charge it, connect it to a screen or to a hub where keyboard and mouse will be connected. The fact that there is the same connector at both ends means that you can use the same cables for everything. This is cool. Of course this means yet another type of cable and connector, this is less cool.

Things get confusing when you consider power delivery. Up until now, USB cables had a direction, when you connected a device to another one, power went from the A connector (the flat one which everyone plugs the wrong way) to the other one – this is consistent with the way main power plugs work. With USB-C, what happens when you connect your phone to your laptop? When you connect your laptop to your screen? The behaviour will be software defined, which means bugs, confusing interfaces.

Alternate mode can also make things confusing, up until now when you connected a device into a USB port, it was a USB device, with a USB driver. Let’s consider a screen with an ethernet connector connected to a laptop using a USB-C cable. It could be the following:

  • A USB hub with two devices, for instance a DisplayLink screen and a USB ethernet adapter.
  • A HDMI device, with the ethernet port run using HEC (HDMI Ethernet Channel).
  • A DisplayPort device, with the ethernet port implemented on top of USB run using DockPort (USB over DisplayPort).
  • A Thunderbolt device, with the screen driven by DisplayPort over Thunderbolt, and the ethernet card on a PCI/Thunderbolt device (this might be a PCI/Thunderbolt USB controller with a USB ethernet adapter).

There is no way to physically distinguish these cases, maybe there will be some icons, or maybe port colours to act as hints, maybe not. Each of these cases could be supported by the laptop’s operating system, or not.

Flattr this!

Capture d'écran de la mise en page du supplément pour Tigres Volants Ringstadt

Ringstadt – Avancée des travaux…

Capture d'écran de la mise en page du supplément pour Tigres Volants Ringstadt

Cela fait deux semaines que j’ai posté mon billet sur le supplément sur , voici une petite mise à jour en passant :

  • Axelle a mis en ligne quatre des illustrations que je lui ai commandées (celles en noir/blanc) sur sa page art-station. Elle a aussi posté un billet sur l’illustration Glass Walker et un autre sur l’illustration Limousine (présent dans la capture de la mise ci-contre).
  • Le texte s’est stabilisé à 160 pages (sans table des matières), et environ 48’500 mots. Tous le matériel que je pensais mettre dans le supplément est à présent dans le document de travail.
  • J’ai fait plusieurs passes de relecture, assez désorganisées, je n’ai réellement pas le temps d’une relecture cohérente, le texte sur la ville est généralement OK, les scénarios qui n’ont jamais été publiés dans le Tinkle Bavard et la campagne auront encore besoin de quelques passages.
  • J’ai fini par reprendre une licence pour Canvas et nettoyé pas mal d’illustrations vectorielles (plans, etc) au lieu de bricoler les fichiers EPS. Par contre, on sent que c’est un programme de la vieille garde, qu’est ce qu’il plante…
  • La mise en page commence à être stable, j’ai transformé pas mal de sidebars en paragraphes de texte réguliers, la narration non-linéaire c’était cool il y a un quart de siècle.

Flattr this!

Ringstadt – mise en page

Un bar dans l'univers de Tigres Volants, avec au centre un eylwen et à gauche une tablée avec deux Roowans

Après avoir écrit mon billet sur , j’ai réalisé qu’il ne manquait pas grand chose pour mettre en page un supplément pour le jeu Tigres Volants avec le matériel pour cette ville. Surtout si j’acceptais de publier le matériel en l’état, sans essayer d’en faire un vrai supplément officiel ou même quelque chose de complet ou de cohérent.

Ma première idée était d’utiliser LaTeX pour la mise en page, malheureusement si pas mal de choses se sont améliorées dans le domaine de l’informatique, ce système ne fait pas partie du lot.
Une jeune eywlen dans un bar avec une grande baie vitrée

Je me suis rabattu sur l’outil Pages de Apple, principalement parce qu’il est installé sur mon système et supporte des illustrations flottantes dans différents formats graphiques, la transparence. Outre les fichiers originaux convertis du format Word for Mac 5.0, j’ai récupéré quelques trucs que j’avais écrit à côté et qui avaient fini sur le wiki.

Pour les illustrations, j’ai récupéré la majorité des images qui avait été faites à l’époque du Tinkle Bavard, ainsi que différents schémas et plans que j’avais fait. Outre les illustrations commandées explicitement pour ce supplément, Axelle avait illustré certaines scènes des aventures de son personnage dans la ville. Elle a accepté d’en refaire certaines. La capture d’écran ci-contre montre la mise en page, qui contient la première illustration refaites pour l’occasion – l’original, fait il y a 17 ans est l’image suivante.

Si le supplément est toujours un chantier, c’est un chantier qui commence à ressembler à quelque-chose, c’est aussi devenu un gros machin : 150 pages avec du texte en Helvetica taille 12.

Flattr this!