Plan d'un grand palais au milieu de l'eau

Mort Rêvants – Carte du Palais

Plan d'un grand palais au milieu de l'eau

Comme je l’avais mentionné dans mon billet sur le scénario Mort-Rêvant, j’avais – à l’époque – préparé pas mal de matériel pour ce scénario. Ce matériel n’a jamais réellement été utilisé au delà des parties que j’ai fait jouer, et encore, je soupçonne avoir écrit une partie pour les parties suivantes, ou bien en vue d’une publication dans le Tinkle Bavard.

Parmi ce matériel se trouvait un plan du palais où réside Betelga, la sœur jumelle que les personnages ont pour mission d’enlever. Le plan était dessiné au crayon sur du papier quadrillé recyclé. Autant dire que si la numérisation fut rapide, le nettoyage de l’image finale ne le fut pas. Néanmoins je suis plutôt satisfait du résultat.

Le plan souffre des travers des parties de jeux de rôle de l’époque: j’essayais de m’affranchir du donjon classique, sans réellement y arriver. Si le palais n’est pas réellement dirigiste, et tente d’avoir une structure logique avec dépendance, réserves et logements des serviteurs, le tout est complètement dénué de structure narrative, c’est simplement un cadre pour les PNJs, qui, naturellement son pléthoriques.

Ce que j’ai découvert avec intérêt, c’est que la ville de Xia, où se palais est censé se trouver, reprend l’idée du la ville maritime en couche que j’ai repris bien plus tard pour Halabaille, la titanesque, qui est le cadre d’un scénario plus récent que je pense aussi être plus intéressant. Naturellement je n’ai pas eu le temps de le coucher par écrit.

En attendant, j’ai ajouté la carte en haute résolution au fichier PDF du scénario, la carte en haute résolution est aussi disponible sur Deviant Art.

Flattr this!

Sagrade Familia – View of the Nef under construction in 2002

Twelve years later…

Sagrade Família – View of the Nef under construction in 2002

In 2002, a friend of mine got married in Barcelona. It was for me an opportunity to visit the city, and the . While churches are a pretty common thing in Europe, the Sagrada Família is special in many respects: it has been under construction for more than a century, it has a very special architecture, it is also huge. At the time, the nave was not finished and I visited a huge construction site.

This year, I visited Barcelona again and it was very interesting to see the difference. Generally, I felt that the city had become way more touristic. Where in 2002 I just visited the Sagrada Família and the , this year we needed to buy tickets online one day in advance. Granted, in 2002 my visit was later in the year (November) and buying tickets on the internet with a mobile phone was not an option, still there were way fewer visitors (and no selfie-sticks).

Sagrada Família – view of the nef in 2015

The most impressive change was the progress of the Sagrada Família, while clearly not finished (the current estimate is 2028), the nave is now closed, the lower stained glasses in place. The basilica could probably function as such, if there was a need for a 9000 person church. Currently the crypt is used for worship, the rest of the building is basically a huge touristic attraction, which is fair because it is really impressive: the tree like pillars, the stained-glass windows, this is not an ordinary church.

The feeling I got in 2002 was that the church would never be finished: the required amount of work was staggering, the original plans long-lost and only partially reconstructed. Modern manufacturing techniques like CAD and CNC milling seem to have simplified the construction. The increased number of paying visitors certainly does not hurt. Still, the building is far from finished, and many things can happen until 2028. I will certainly be interesting to visit again in a decade or more.

Flattr this!

The web-site of Matthias Wiesmann Welcome on the old-school part of my web-site, entierly written in vi, just link 20 years ago. You can visit: my blog (Thias no Blog) About me the image format test page the page describing the RPG scenarios I wrote for a French game, R e de Dragon. ____________________ Search my blog

Formatting systems

The web-site of Matthias Wiesmann
     Welcome on the old-school part of my web-site, entierly written in vi,
    just link 20 years ago.
    You can visit:
       my blog (Thias no Blog)
       About me
       the image format test page
       the page describing the RPG scenarios I wrote for a French game, R e    de Dragon.
       ____________________ Search my blog

While many device run some form of graphical user interface or another, the command-line tool is far from dead: it is the main interface both for configuration and hacking together systems. What I find fascinating is that ANSI control sequences have reached the legacy system status a long time ago. Look at the set of tools you invoke in the terminal, only a few ever get support for colours output. At the same time, another formatting language with escape codes has become prevalent: HTML.

While in theory you can implement a command line web-browser – like lynx – the web nowadays is more pixel centric than character centric: there are images, non proportional fonts, compositing, and shadow effects. Web navigation is very mouse centric, you can add keyboard shortcuts to a web-page, but this feature is rarely used. The only concrete text feature present both in ANSI codes and in the original HTML spec is underlining text, a feature that is rarely used in both systems because it hurts legibility. The fact that Tim Berners-Lee chose to build a new language instead of reusing ANSI codes made sense: the system was complex with changing levels of support, weird features. A lot like what HTML is today.

While you can implement the web equivalent of most desktop applications, the complexity increases as you move away from the paper form. While in theory web applications are cross-platform, they more often than not are not usable on devices which are not computers. I have many devices which can run a web browser: laptop, tablet, phone, gaming console. Many web application are only usable on the first device. Note that the problem is not only computing power, but also the assumption that there is a pointing device and a keyboard.

Given the complexity of web development, it is hardly surprising that attention is moving away from the browser to mobile apps. It is probably too early to say if it is a fad or the next evolution, but what is clear that the basic assumptions of the web: a pointing device with a keyboard,a large screen containing text and static images is less and less appropriate.

Flattr this!

Plan d'une tour ensevelie à l'envers

Plan de la Tour de l’Ombre des Armées

Plan d'une tour ensevelie à l'envers

Comme mentionné dans mon billet sur le scénario Mort Rêvants, j’avais à l’époque dessiné des plans qui ne furent jamais utilisé ni publiés. En les cherchant, je suis tombé sur un autre plan, cette fois ci pour le scénario l’Ombre des Armées, publié dans le Tinkle Bavard n°10. J’ai donc commencé par numériser ce plan ci.

La majorité des plans de l’époque étaient dessinés sur le même papier que j’utilisais pour prendre des notes, des feuilles A4 quadrillées, généralement recyclés. À l’époque le papier recyclé avait une couleur très distincte, brun-gris. Le plan avait des parties en couleur, l’idée première à l’époque était de jouer et d’avoir des notes claires, la publication dans un fanzine était, au mieux, une arrière pensée. Plus tard j’ai adapté mon style de dessin pour que les plans puissent être numérisés aisément.

Une fois le plan numérisé, il m’a fallu effacer le quadrillage et les différentes marques, j’ai aussi saturé les couleurs pour rendre le plan plus clair, et obtenir une image plus compacte. Pour l’instant je ne compte pas mettre en ligne le scénario, vu qu’on peut encore l’obtenir en commandant le Rétroviseur des Terres Intermédiaires n°1, l’argent ainsi obtenu est versé à la Société Suisse de Sclérose en Plaques. Vous pouvez télécharger la version haut-résolution du plan simplement en cliquant sur la vignette ci-dessus. Il est aussi disponible sur ma page DeviantArt.

Flattr this!

Album de Famille – Isaline – Un personnage non-joueur pour Rêve de Dragon – Dessin d'une aubergiste par Laurent Nègre avec une capture du text

Isaline

Album de Famille – Isaline – Un personnage non-joueur pour Rêve de Dragon – Dessin d'une aubergiste par Laurent Nègre avec une capture du text

Le numéro six du Tinkle Bavard est un peu spécial : il comporte une couverture dessinée mais aussi remise en page par Caza, c’est le seul numéro où le titre du fanzine est mis en page sur une seule ligne. Il contient aussi, ce qui est moins impressionnant, un texte que j’ai écrit avec Laurent Nègre pour décrire un personnage non-joueur pour Rêve de Dragon, Isaline. L’illustration est de Laurent Nègre.

Je n’ai jamais réellement vu l’intérêt d’un personnage non-joueur indépendamment d’un lieu ou d’un élément de scénario : sans contexte, un personnage est quelque chose d’assez abstrait et il devient difficile de l’intégrer dans une histoire. Déjà à l’époque, j’avais essayé de centrer la description sur un lieu avec un peu de contexte.

À l’époque, je travaillais avec l’infrastructure informatique du Collège Calvin. J’avais écrit le texte et fait la mise en page avec Word 5.0 pour DOS, l’image fut numérisée avec un ScanMan Logitech. Je soupçonne que l’image fut numérisée à 200 DPI, ce qui à l’époque semblait énorme. Comme j’ai numérisé la page imprimée, cela donne un effet bosselé sur l’image.

Flattr this!