L’œil du serpent

un serpent en papier devant le motif de la vague

L’œil du serpent est un petit (94 pages) recueil contenant une vingtaines contes folkloriques japonais, la majorité concerne, comme le titre l’indique des histoires de serpents, toute tirées de l’ouvrage De serpents galants et d’autres (Connaissance de l’Orient 2, n°57, ISBN 2-07-072732-7).

L'œil du serpent
Folio
ISBN : 978-2-07-043656-9

Les contes sont très courts, et suivent une structure très classiques, je soupçonne qu’il s’agit surtout d’histoire à se faire peur, comme on se les raconte en été – les japonais semblent croire que les histoires d’horreur rafraichissent. Les histoires sont aussi souvent ancrées à un lieu dit, l’histoire justifiant son nom. J’ai trouvé intéressant le fait que le contexte historique des contes est vague, les gens ont des fusils, parfois, parfois il y a un samouraï, les détails ne sont pas très importants.
Grouper les histoires par thème permet de faire ressortir les similarités et les différences, mais ça tend à rendre les contes un peu prévisibles : si votre fille épouse un serpent, n’allez pas voir dans sa chambre.

En fait de compte une lecture amusante et une petite source d’inspiration pour des histoires fantastiques.

Flattr this!