Train de marchandises

Train de Marchandises en pleine ville…

Comme toute les villes avec un passé industriel, Zürich comporte son lot de voie de chemin de fer situées dans la chaussée de la ville. En général ces voies sont désaffectées, les usines ayant depuis longtemps quitté la zone urbaine et ne sont plus qu’un péril pour les cyclistes.

J’ai été surpris mercredi de croiser un train de wagons de céréales sur la Hardstraße au niveau de l’ancienne usine de bateaux (Schiffbau). Le convoi se dirigeait vers le moulin de Swissmill situé sur le Silhquai, à côté de la brasserie Löwenbrau. D’après le site web Tram Museum, les convois ont lieu à 5:00, 9:00 et 13:00, près de 700 tonnes de céréales en moyenne parviennent ainsi au moulin.

Les automobilistes ne sont visiblement plus habitués à ces convois : une bourgeoise au volant de son Audi avait de la peine avec le concept que lorsque des hommes habillés en orange signalent qu’il faut enlever sa voiture de la voie et qu’un train arrive, il vaut mieux obtempérer. Elle a fini par comprendre…

Je me demande si on verra plus de voies de chemin de fer destinées au transport de marchandises reprendre du service avec l’augmentation des coûts énergétiques.

Flattr this!

Bon support, mauvais support

Status du Routeur

Il semblerait que mes ennuis d’ADSL sont enfin réglés. Comme il se doit c’était le dernier composant échangé qui était le mauvais, après deux inspections de techniciens, une nouvelle soudure de ma ligne téléphonique et un changement de filtre, le problème était en fin de compte dans mon routeur qui perdait la connection de manière semi-aléatoire.

J’ai donc été au magasin Swisscom de Silhcity où l’on a remplacé mon vieux Netopia quatre ports, par un Netopia quatre ports. La seule différence est le boîtier un peu plus compact et moins moche. Au moins, je ne suis pas réellement dépaysé. Le soir j’ai été encore été bon pour appeller le support téléphonique, vu que si j’avais encore mes identifiants, le routeur m’avait été donné sans documentation et que l’auto-configuration n’a pas réalisé qu’il fallait faire du PPP sur ATM, et pas sur Ethernet.

Ces tribulations m’ont permis de voir la qualité du support de Swisscom, qui est… complètement aléatoire. Le premier monteur a soigneusement tout testé dans l’immeuble et a été jusqu’au central refaire les connections. Le second a passé la moitié du temps insister que la raison pour laquelle ma connection ADSL tombait était mon réseau Wifi, avant de partir en me disant de changer mon routeur (en quoi il avait raison) et que j’aurais le modèle avec le Wifi (en quoi il avait tord). Le support téléphonique a été tout aussi variable, j’ai eu des gens aimables qui m’ont rapidement guidé, mais aussi des gens qui ont dévié mon appel trois fois avant de me laisser traîner sur une ligne ou personne n’a jamais décroché.

Les seules choses que j’ai pu noter, c’est que le support téléphonique durant les heures de bureau des jours ouvrables n’est pas meilleur et que les jeunes étaient en général plus aimables et motivés. À toute chose malheur est bon, il semblerait que je vais avoir droit à une ristourne de deux cent francs.

J’ai peut-être crié victoire un peu trop tôt. Ce matin a huit heures pile, la connection a recommencé à monter et descendre sans arrêt. J’ai essayé d’appeler le support, mais après six minutes, pas de réponse. J’ai fait un reset complet du routeur. Peut-être qu’il n’aime pas mes changement de configuration. D’un autre côté, si la connection saute parce que je change les informations administratives SNMP.

Flattr this!