La vie des autres (Das Leben der Anderen)

Hier soir, j’ai regardé «Das Leben der Anderen» (la vie des autres). Quand deux collègues franco­phones vous recommandent chaudement un film un allemand, il y a fort à parier qu’il sera intéressant. Je n’ai pas été déçu. Le film traite du régime para­noïaque de la RDA, et se passe naturellement en 1984. À Berlin-Est, un agent de la Stasi surveille un auteur en vue. Tout le film est un chassé croisé entre les politiques et agents, surveillants et surveillés. Au fur et à mesure de l’histoire, l’agent HGW XX/7 cesse d’être observateur et s’implique émotionel­lement dans la vie de celui qu’il observe, peu à peu son attitude change. L’histoire est bien ficelée, avec des personnages intéressants et bien joués.
J’ai trouvé que le film était un tout petit peu lent au début, mais il devient très vite passionnant. Si le sujet est dramatique, le ton est sobre, et ne sombre pas dans le mélodrame à outrance. J’ai aussi beaucoup aimé le subtil jeu sur les couleurs, qui évoquent très bien la période des années quatre-vingt. Bref, un film que je recommande à mon tour. Une question je me pose est comment ce film fonctionne pour des gens qui ne se souviennent pas de la chute du mur.

Flattr this!

Appels en absence…

Siemens Gigaset S67H

Si j’ai une ligne de téléphone fixe, c’est uniquement pour avoir ADSL. Il y a quelque mois, j’ai acheté un téléphone fixe sans fil, un Gigaset S67H de Siemens, que je ne recommande pas. La qualité du son est mauvaise, l’interface est désagréable et il ne dispose pas d’un répondeur – ce que je n’avais pas réalisé en l’ache­tant – tout au plus mémorise-t-il les appels en absence.
Néanmoins il m’a permis de voir tous les appels qui ont lieu alors que je suis ailleurs.

  • Swisscom vient en tête avec le numéro 044‑824‑7111 qui m’a appelé trois fois.
  • Cablecom ne saurait évidemment pas rester à la traîne, avec un appel du numéro 041‑553‑5551 Ce numéro semble provenir de la firme Tricall AG, qui d’après les forums a été mandatée pour faire une enquête de satisfaction.

Il y a quelque chose d’absurde à avoir des compagnies de télécommunications appeller une ligne qui n’est pas réellement utilisée. Il y a fort à parier que ces appels étaient des sollicitations, mais je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée émue pour cette forme traditionelle de spam. Je reçois chaque jour des centaines de pourriels, qui sont massacrés par des algorithmes et des filtres automatiques, alors que là des gens s’échinent à m’appeler sur un téléphone pourri que je n’utilise pas. J’en serais presque ému.

Flattr this!