Sechseläuten

四月14日の月曜日はZürichチューリッヒSächsilüüteセクシルウタが有りました。 町の春の祭りです。毎年中に爆竹が一杯有って名前がböögボエグ大きな人形を焼きます。この人形は冬の象徴です。早く焼けば良い夏になります。

On monday the 14th of April, there was Sechseläuten in Zürich. This is the city’s spring festival. Every year, a large doll full of explosives called Böög is burnt. This doll symbolizes spring. If it burns fast, the summer will be good.

Lundi quatorze avril, c’était le Sechseläuten à Zürich. C’est le festival du printemps de la ville. Chaque année, une grande effigie pleine de pétards nommée le böögbeug est brûlée. Cette effigie représente le printemps. Si elle brûle rapidement, l’été sera bon.

Ce festival est l’occasion pour les guildes (Zunft) traditionelles de la ville de défiler en costume. Si originellement ces guildes représentaient des corps de métiers, charpentiers, boulangers ou bouchers, elles sont devenu des groupes folkloriques, avec un rapport très feint avec la profession dont elles portent le nom. Durant le XIXe siècle, des guildes additionelles, représentant les villages alentours ont été ajoutées.

flattr this!

Conflit de canal

Hors donc, j’ai acheté une borne sans fil pour mon appartement. Il s’agit d’une borne Airport Express de Apple qui a l’avantage d’avoir une sortie audio. Si la configuration n’a pas réellement posé de problème, la vrai question était de choisir un canal.
La norme 802.11 spécifie 11 canaux aux US, 13 en Europe et 14 au Japon. Si plusieurs réseaux se trouvent sur le même canal, la qualité de la transmission est en général très mauvaise. Par défaut, la plupart des point d’accès sont configurés pour le canal 11, qui devient rapidement une plage de fréquences très chargée.

Pour ne rien simplifier, les canaux utilisent des plages de fréquences qui se chevauchent. Par exemple, le canal 1, que j’ai choisi, utilise la plage qui va de 2401㎒ à 2423㎒, ce qui fait qu’il peut interférer (un peu) avec le canal 5 qui utilise la plage 2421㎒ – 2443㎒.
Comme les réseaux 802.11 sont devenus très populaires, je peut détecter pas moins de quatre réseaux sans fil depuis mon appartement.

  • NETGEAR (Canal 11)
  • Godfather (Canal 13)
  • Belkin54g (Canal 11)
  • osz_adsl (Canal 6)

Autant dire que c’est la foire d’empoigne autours du canal 11. Le propriétaire de Godfather a cru être malin en choisissant un canal qui n’est utilisé qu’en Europe (et donc rarement utilisé dans les réglages par défaut), malheureusement, vu la proximité de deux émetteurs sur le canal 11, ce n’était à mon avis pas la meilleure approche. Normalement, le canal 6 n’interfère pas avec le canal 1, d’où mon choix.

flattr this!

Quantum routing

Transport companies like TNT have web pages where you can track the progress (or lack thereof) of packages. One thing I discovered today is that packages behave somehow like photons. While at the arrival there are one single element, they can travel two simulatenous paths. In my case the package went thru customs both in Zürich and Geneva at the same time.

Quantum Routing of TNT package

flattr this!

Polymanga

Akihiko Yamashita

Samedi avec mon frère et un copain japonais, nous sommes allés à polymanga, à Lausanne. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un salon dédiés au mangas et à l’animation japonaise. Si la première édition a eu lieu à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, d’où, je soupçonne, le nom, l’édition de cette année a eu lieu au Palais de Beaulieu.

D’entrée, nous avons été exposés à la mauvaise organisation. Nous avions des billets de pré-vente achetés à la FNAC, mais il n’y avait personne au guichet de pré-vente, et une longue queue au guichet normal. À force de rouscailleries, le groupe de mécontents dont nous faisions partie a réussi à faire ouvrir le guichet de pré-ventes. Il faut dire que rapidement ce groupe avait atteint la douzaine d’individus.

Le clou de ce salon, et une des raison de notre venue était la présence de Mr. 明彦 山下Akihiko Yamashita , un directeur d’Animation du studio Ghibli, qui a notamment travaillé sur Howl’s Moving Castle. Malheureusement, l’interview a été fort décevante: mal préparée, mal structurée, map présentée. L’animateur n’a pas proprement présenté son invité et a posé des questions peu claires et vagues et l’interprète n’était pas bon, au point que même moi je décelais des erreurs dans la traduction. Notre ami japonais lui, oscillait entre hilarité et désespoir.

L’interview a eu lieu dans le grand auditoire de Beaulieu, avec un très grand écran. Cet écran aurait été pour les organisateurs une opportunité en or pour mettre en valeur et expliquer la carrière de l’hôte. Au lieu de cela l’écran affichait la majorité du temps le logo du salon. À quelques moments, des images de Howl’s Castle et d’un autre animé du début de la carrière de Mr. Yamashita, ジャイアント・ロボGiant Robot ont été affichés, mais c’était réellement une improvisation de dernière minute.

Mon impression finale est celle d’une fantastique opportunité gâchée. De nombreuses personnes ont quitté l’auditoire, déçues par cette interview lamentable, et j’ai pratiquement rien appris sur l’invité. J’ai trouvé qu’une si piètre performance était un sérieux manque de respect que ce soit pour Mr. Yamashita ou pour le public.

L’autre point intéressant était la projection du premier épisode de certaines séries d’animation. Voir sur grand écran des séries que l’on ne connaît pas est très intéressant. Nous avons notamment vu les premiers épisodes de Texhnolyzetéknolàize et de Ergo Proxy. Je connaissais le premier et le second a l’air très intéressant. Malheureusement là encore, l’organisation a posé problème. Ces deux séries sont en effet très sombres, ce qui fait que si le projecteur n’est pas correctement réglé, on ne voit tout simplement rien. J’ai aussi regretté que certaines séries aient été visionnées en version française, au lieu de la version originale avec les sous-titres. C’est probablement une forme de snobisme, mais je trouve les doublages français horripilants.

Nous étions arrivés trop tard pour le concours de Cosplay, mais ce n’était pas réellement quelque chose qui nous intéressait, et les participants en costume se trouvaient de toute manière toujours dans l’exposition. En plus de cela, il y avait naturellement beaucoup de stands vendant animes et mangas quelques artistes locaux exposant leur production, une halle de démonstration de consoles de jeux, et quelques stands enseignant le dessin ou la pratique du go. Le grand choc, lorsqu’on est encore un peu habitué au Japon était le prix des boissons (pratiquement cinq francs pour une bouteille de sen-cha tiède) et la qualité de la nourriture (un curry à quinze francs qui m’a causé de tels remous dans l’estomac que j’ai cru que je serais malade).

Ce qui a en large mesure sauvé cette manifestation était la compagnie. S’il y avait littéralement des hordes de gamins portant fièrement leur bandeau Naruto fraîchement acheté, j’ai aussi rencontré tout une série d’amis. Le mot de la fin a d’ailleurs été À la semaine prochaine à Orc-Idée.

flattr this!

自分の地図を作る

Personalized Map from around my place

今からGoogle Mapsで自分の地図を作ることができます。この地図で僕の家近いものが有ります。

From now on, you can build your own maps on Google maps. This map contains things close to my house.

À partir de maintenant on peut faire ses propres cartes sur Google maps. Cette carte contient différentes choses proches de ma maison.

La carte montre comme venir chez moi depuis l’arrêt de tram le plus proche (le terminal de la ligne 7 – Wollishofen), avec différent points de repères sur le chemin. L’avantage de ce système c’est que cela m’évite de faire un fichier statique que je dois envoyer régulièrement.

flattr this!

仏蘭西語の漫画屋

よくつの

チューリッヒで仏蘭西語の漫画屋が有るから良かった。漫画を三冊買いました。二冊は日本人の女性の話です。名前は「よこつの」。

I’m happy, there is a french langage comic shop in Zürich. I bought three books, two are the stories of a japanese girl named Yoko Tsuno.

Je suis content, il y a un magasin de bande dessinée francophone à Zürich. J’ai acheté trois livres, deux sont les aventures d’une japonaise, Yoko Tsuno.

En me balandant avec une amie le long de la Niederdorfstrasse, j’ai été très surpris de découvrir un magasin de bande dessinée avec un sous-sol entièrement dédié aux ouvrages en français. L’adresse est la suivante:

Comics Shop
Froschaugasse 7
8001 Zurich
☎ 044 253 22 22

J’ai acheté le dernier Valérian, dont je parlerais probablement un prochain billet, et les deux premier volumes de l’intégrale de Yoko Tsuno: De la Terre à Vinéa et Aventures Allemandes. Comme c’est mon frère qui a récupéré les albums de mon adolescence, j’ai profité de cette édition plus compacte, et avec quelques notes assez intéressantes de l’auteur.

flattr this!