Extraits des Carnets du Capitaine Lithos – Ⅰ

Si le géocentrisme a toujours eu la peau dure, le contact avec les Eyldar lui a redonné des forces. Tout vient de la terre, et ce qui est extra-terrestre ne l’est jamais réellement, l’univers est rempli de planètes compatibles avec les besoin des humains, car elles ont été terraformée par des êtres qui sont génétiquement compatibles avec les humains. La terre est, de facto le centre de l’univers…

Les Eyldar n’ont pas réellement la notion d’histoire, ils ont tout au plus des légendes, des fables. Certaines sont de bonnes histoires, et sont donc racontées avec plaisir, d’autre ne le sont pas et sont donc des secrets, des rumeurs. Curieusement, il y a eu peu de légendes sur les Talvarids.

Officiellement, une race d’ursoïdes sentients est apparue sur la planète Alt: les Talvarids. Cette version n’est qu’une fable qui ne répond pas à la question importante: comment une race basées le même principes biochimiques et génétiques, vivant dans les mêmes millieux que les humanoïdes a-t-elle pu apparaître indépendamment à l’intérieur de l’empire eyldar? Entia non sunt multiplicanda praeter necessitatem. Les Talvarids ne sont pas apparus spontanéments sur Alt, ni aucune forme de vie présente sur cette planète.

L’invasion de la planète Alt a toujours eu des objectifs militaires et économiques nébuleux. Dans les cercles présidentiels de la Fédération, l’objectif a toujours été clair: percer le mystère Talvarid. Les difficulté rencontrées par les armées n’ont fait que renforcer l’idée du formidable potentiel des Talvarids…

Flattr this!