名前が正確に書く

名前が正確に書ければならないと思います。それに新シキーボードのファイルを作りました。今ピン音で書けます。

I think names should be written correctly. Do do this, I have written a new keyboard file. Now I can write in pīnyīn.

Je pense que les noms devraient être écrits correctement. Pour faire cela, j’ai écrit un nouveau fichier de clavier. À présent, je peux écrire en pīnyīn.

Mon nom est assez compliqué, et tend donc à être régulièrement massacré, ce que je n’aime que modérément – une classique est de virer un des deux ‘t’ dans mon prénom. Évidemment, la retranscription phonétique de mon en katakana n’était pas évidente. Le prénom était raisonnablement facile, le résultat est マティアス( MATIASU). Par contre, le nom de famille est moins évident. La chose que je voulais absolument éviter est que le W initial devienne un B. La manière d’écrire WI en katakana est assez circonvoluée: ヴィスマン (WISUMAN), le plus bête, c’est qu’il y a un katakana pour écrire WI, mais il n’est plus utilisé: ヸ, cela m’aurait bien arrangé, car dans ce cas j’aurais pu écrire mon nom ヸスマン (WISUMAN). Avec comme avantage que cela n’implique que quatre kanas (caractères).

Je fais donc des efforts pour écrire correctement le nom des gens, ce qui, quand on travaille dans des milieux internationaux n’est pas toujours trivial. Par deux fois, des gens m’ont dit que j’étais la première personne à correctement écrire leur nom dans un e-mail, la première était un danois nommé Jørgen, la seconde un japonais vivant en Suisse nommé Kōji.

Tout ça pour dire que j’ai mis à jour mon clavier suisse-romand étendu qui a présent droit à sa propre page sur ce blog.
Le principal changement est l’ajout des carons, afin de pouvoir écrire du pīnyīn (拼音).

Les kanjis d’aujourd’hui:
Kanji Kun ON Signification Note
ただ.しい (tada.shī( セイ (SEI) Correct, Juste, 1040
たし.か (tashi.ka) カク (KAKU) Confiant, Assuré, Fiable
おと (oto) オン (ON) イン ( IN ) Son, Bruit

少林寺拳法Shōrinji KempōShōrinji Kempō

少林寺拳法が始めました。面白くて楽しいです。辰口の武道館は北陸先端科学技術大学院大学近いから便利です。

少林寺拳法

I have started doing Shōrinji Kempō. It is interesting and fun. As the martial art hall of Tatsunokuchi is close to JAIST, it is convenient.

J’ai commencé à faire du Shōrinji Kempō. C’est intéressant et sympa. Comme la salle d’arts martiaux de Tatsunokuchi est proche de JAIST, c’est pratique.

En fait, j’avais fait de de l’Aïkidō à deux reprises en Suisse, j’avais beaucoup aimé cet art martial, et j’espérais pouvoir en faire durant mon séjour au Japon. Malheureusement, ce n’est pas un art si populaire que ça au Japon, et j’aurais du aller soit à Komatsu, soit à Kanazawa pour trouver un cours pour adultes. Hors je n’avais pas particulièrement envie de faire une heure de voiture pour chaque cours. Un collègue de JAIST qui fait de l’Aïkidō a organisé, durant un temps, des cours à Tatsunokuchi, malheureusement il est à présent bien trop occupé et les cours ont cessé.

Pour finir, avec un collègue polonais nous avons regardé les autres options pour faire un art martial dans la région, pour découvrir qu’il y a un cours de Kempō à Tatsunokuchi. Renseignement pris, c’est un cours pour adultes, nous y sommes donc allé. Le professeur est très gentil et disponible, et a même organisé un cours de ratrappage pour nous mettre à niveau. C’est un petit club avec une ambiance quasi-familliale que j’aime bien. Les gens sont très gentils, et font de gros efforts pour communiquer avec nous – même si nous parlons en général en japonais, se voir proposer un mot qu’on ne comprend pas en anglais est très agréable.

Le Kempō est un art martial beaucoup plus agressif et direct que l’Aïkidō. D’un côté cela donne une activité plus physique, ce qui me fait du bien, de l’autre, il est plus difficile de sentir l’adversaire, vu qu’on ne le touche pas. Néanmoins cela m’a permis de voir les faiblesses que j’avais, au niveau des frappes bien sûr, mais aussi au niveau des gardes. De fait, les deux approches m’apparaissent comme très complémentaires.

Les kanjis d’aujourd’hui:
Kanji Kun ON Signification Note
すく.ない
suku.nai
ショウ
SHŌ
Un peu, quelques
はやし
hayashi
リン
RIN
Bosquet, Forêt Deux arbres
てら
tera

JI
Temple boudhiste

kobushi
ケン
KEN
Poing La partie inférieure est le kanji de la main (手)
のり
nori
ホウ
Méthode, Loi, Règle, Système

Paper accepted

嬉しい、私の研究報告は受け入れられました。

SRDS Logo

I’m happy, my research paper was accepted.

Je suis content, mon papier de recherche a été accepté.

My paper on a SNMP based failure detection service has been accepted for the SRDS 2006 conference.

Mon papier sur un service de détection de pannes basé sur SNMP a été accepté pour la conférence SRDS 2006.

Les kanjis d’aujourd’hui:
Kanji Kun ON Signification Note
うれ.しい
ure.shii

KI
Heureux
と.ぐ
to.gu
ケン
KEN
Polir, Étudier
きわ.める
kiwa.meru
キュウ
KYŪ
Étudier, Rechercher
むく.いる
muku.iru
ホウ
Rapporter, Nouvelles.
つ.げる
tsu.geru
コク
KOKU
Réveller, Informer.
う.ける
u.keru
ジュ
Accepter, Recevoir, Subir, Prendre 受け: en Aïkidō, la personne qui subit la technique.

Thud !

During my flight back from Switzerland to Japan, I have read Thud “Thud !” by Terry Pratchett.

スイスから日本まで帰る時は飛行機でTerry Pratchetの 「Thud !」を読みました。

En rentrant depuis la Suisse vers le Japon, j’ai lu « Thud », de Terry Pratchet dans l’avion.

I have been reading DiscWorld stories for some years, starting with Rincewind’s adventures. The style has evolved quite a lot, and Ank Morpork’s watch has taken more and more importance. The stories have become more rich, with some political elements and mystery solving. Each novel developing some aspect of the world: regions of the world, or the different races that haunt any fantasy world.

Thud is continues in trend and features a murder investigation with in background riots between troll and dwarves. The story is a nice read and kept me hooked during the flight. The humor is still there and I chuckled more than once. The only weak point of this book is the end. Terry Pratchet tends to build his stories by piling up more and more elements on the plot, but has often trouble to build a satisfactory end. Because of this story ends tend to involve a lot of strange super-natural entities, once this entity is defeated the plot collapses and everybody rejoices. Thud is no exception, although in my opinion, the whole story would work well without such a deus ex machina.

Despite the weak ending a really liked Thud which definitely makes a good read.

Comment peler des pommes de terre

Une des choses que l’on voit souvent à la télévision japonaise, ce sont des émission avec des trucs. Il y a quelques années, c’était la technique magique pour plier rapidement des t-shirt et des chemises à manches courtes. C’est d’ailleurs la technique que j’utilise à présent pour plier mes vêtements.

La nouveauté c’est une technique pour peler rapidement et proprement les pommes de terres bouillies. Je n’ai pas encore eu le temps d’essayer cette technique, mais ça a l’air très pratique.

Jetlag

Je suis bien arrivé au Japon. Le voyage de Doha à Ōsaka s’est bien passé. Les aléas des compagnies aériennes ont fait que je me suis retrouvé avec un siège en classe business. Il n’y a pas à dire, ça fait une grosse différence, j’ai bien mangé et relativement bien dormi. Ça n’empêche pas que j’ai aujourd’hui un sérieux de cas de jet-lag.

La seule question restante concernant ce voyage est: quelle part de mon voyage sera crédité à mon compte de frequent flyer? Le premier trajet (Genève-Zürich) était opéré par Swiss, le second (Zürich-Doha) était, je crois, un code sharing entre Qatar Airways et Swiss, enfin le dernier (Doha-Ōsaka) était, là encore si j’ai bien suivi, un code sharing entre Qatar Airways et All Nippon Airways. J’ai donné au moment du check-in ma carte de Lufthansa. Rien n’est simple.

Arrivé à Doha

J’ai atteint la seconde étape de mon voyage vers le Japon, Doha dans la République du Qatar. L’aéroport de Doha est tout petit et en partie en chantier, mais il y a un accès wifi gratuit. Si la température extérieure est étouffante, à l’intérieur du bâtiment, l’air conditionné est à fond, et j’ai du enfiler ma laine polaire – j’ai vu plusieurs passagers enrobés dans les couvertures bordeau de la compagnie Qatar Airways. La foule ici est l’une des plus bigarrées que j’ai vue dans un aéroport, des femmes voilées aux hommes d’affaires européens en passant par les touristes asiatiques. À vrai dire, l’aéroport est bondé, trouver une place assise n’est pas chose aisée et j’ai à attendre de plus de trois heures.

Comme à l’habitude, j’ai erré dans la zone duty free. Je pensais prendre un souvenir local, comme une des collègues à JAIST est musulmane praticante, je voulais trouver quelque chose qu’elle puisse manger à coup sûr. Il se trouve qu’il est plus facile de trouver du chocolat suisse qu’un produit local. Le contenu des boutiques duty free me laisse toujours un peu perplexe. L’argument de ces magasin est que les biens ne sont pas soumis à des taxes et donc moins cher. Je comprends donc la présence de biens de luxe, d’alcools et de cigarettes, typiquement lourdement taxés, ou suffisamment chers pour que l’absence de taxe fasse une différence. Toutefois on trouve aussi une abondance de sucreries, des pistaches, et du tang en poudre.

Là encore, je peux imaginer que les bonbons répondent à un besoin, soit l’envie de les consommer immédiatement, soit un cadeau. Mais de la poudre pour faire du jus d’orange ? C’est inutilisable directement (en plus l’eau des toilettes ici est chaude) et ça me semble un cadeau étrange. Chérie, je t’ai ramené un cadeau de voyage, du Tang

À propos kanji

I found a interesting blog that talks about the misuses of chinese characters in western culture. Some people found, of course, the proof of the christian god’s existence in the chinese characters. Of course, you can find other things if you started looking seriously.
The blog was called http://www.hanzismatter.com/ but has disappeared.

どこですか

この写真をどこで撮りましたか?Chinese Park

Where was this photograph taken?

Où cette photographie a-t-elle été prise?

[spoiler]
チューリッヒで撮りました。 中国故園です。

It was taken in Zürich. It is the chinese garden.

Elle a été prise à Zürich. C’est le jardin chinois.

J’ai profité de mes vacances pour faire un petit voyage à Zürich, notamment pour visiter des amis. Le temps était magnifique, et je n’ai pas pu résister à la tentation de visiter le petit jardin chinois qui se trouve sur la rive nord du lac.

[/spoiler]