Couchers de soleil

Maintenant Coucher de Soleil à Tatsunokuchi que l’hiver est fini, on a enfin un peu de soleil. Kanazawa est réputé pour être une des villes les plus pluvieuses du Japon, cela rend la région fertile, mais c’est déprimant à la longue. J’ai pris cette photo en rentrant de Tatsunokuchi, ou j’avais été faire les courses à vélo. Durant quelques minutes, le soleil est passé sous le stratus avant de se coucher, quelques instants de soleil dans un après-midi gris.

La dernière photo Image avec point vert mystère de coucher de soleil que j’avais prise date de l’été dernier, et elle était fort bizarre, en effet il y a un drôle de point vert sur la photo. Ça ne ressemble pas à une saturation du senseur, ça pourrait être une saleté sur l’objectif, mais ce serait une drôle de coincidence qu’elle soit centrée sur le centre du soleil. Le plus amusant, c’est que je n’ai rien remarqué en prenant la photo, je ne me suis aperçu de la présence de ce point que bien plus tard.

flattr this!

WordPress 2.0

Finally, after much time, I managed to upgrade this blog to WordPress version 2.0. Thanks a lot to Yann for unblocking the situation. Most of the custom CCS has been restored, and I found a layout I like, so this will the site’s look for some time.

flattr this!

山菜SansaiSansai

Eating Sansai

土曜日僕は大口で山菜を取って食べました。

Saturday I picked and ate mountain vegetables in Ōkuchi.

Samedi, j’ai été cueillir et manger des légumes de montagne à Ōkuchi.

Ōkuchi est un petite village perché dans les montagnes derrière JAIST, c’est un endroit plutôt isolé, on y trouve quelques habitations, une scierie, et c’est un peu tout. Il n’y a pas de commerce à proprement parler – tout au plus un distributeur de boisson automatique, ce qui au Japon n’engage pas à grand chose. Le but de la manifestation de samedi était d’aller chercher dans les bois alentours différentes plantes, et surprise, les manger. De fait, la partie collecte était plutôt courte, à peu près une heure, et était suivie comme il soit d’un festin.

Matteuccia struthiopteris

Les plantes que nous cherchions étaient les jeunes pousses d’une sorte de fougère qui s’appelle kogomi (Matteuccia struthiopteris), fougère autruche, fougère allemande ou fougère tête de violon en français. Ces jeunes pousses sont préparées en , c’est à dire en beignets. Le problème, c’est que les jeunes pousses ressemblent beaucoup à celles d’une autre fougère, non-comestible. Ce qui est intéressant, c’est que cette fougère est très commune, on la trouverait aussi en Amérique du nord et en Europe

flattr this!

友達の歌Friend’s musicLa musique d’un ami

友達は歌のウェブサイトがあります。

One of my friend has a web-site with songs.

Un de mes amis a un site ouèbe avec des morceaux de musique.

Un de mes amis à récemment mis online de la musique qu’il a créé avec des amis. La musique est disponible sous la license creative commons. Le genre est plutôt électronique, et il y a quelque morceaux que j’aime bien, notamment the revenge of the flying toastersur l’album Talking with me… de Bifut, et Triangle sur l’album Slowly de Peeping Peeping Tom.

Toujours sur le thème de la musique électronique, un podcast auquel je suis abonné est Electronic Periodic, qui présente une bonne sélection de groupes, et m’a par exemple fait découvrir Enemy Voices.

flattr this!

桜ですIt is SakuraC’est le Sakura

Cerisiers en Fleurs

遅くても桜は始まりました。 本当奇麗です。

Même s’il était en retard, le sakura a commencé. C’est réellement joli.

Even if it was late, sakura has begun. It is really beautiful.

Le sakura est un des évènement les plus important au Japon. Il s’agit de la floraison de cerisier ornementaux. Ces cerisiers ne donnent pas de fruits, mais on des fleurs très abondantes. En grande quantité, les fleurs donnent un aspect réellement féerique. Le sakura a une importante valeur symbolique ici, la date correspond grosso-modo au début de l’année scolaire et de l’année fiscale.

Cerisiers en bourgeons

Cette année, le sakura était en retard, ce qui était dommage, car les autorités de Nomishi avait organisé une balade sur une route ou il y a beaucoup de cerisiers dimanche dernier, à ce moment là, les fleurs n’était pas encore ouverte, quatre jours font une grande différence. Néanmoins l’excursion était amusante. Comme toujours au Japon, même pour une promenade toute à faire mineure, nous avons eu droit au grand jeu: inscriptions, reception du matériel (serviette, boisson, brassard, carte et formulaire), échauffement au microphone par une prof de gym (enfin je pense). Chaque équipe avait naturellement une étendard que je brandis fièrement.

flattr this!